La Boîte à Pêches du Web

Forum de discussion pêche de loisirs
Avez-vous visité La Boîte à Pêches avant de poser votre question ? En particulier, Questions fréquentes

Vous n'êtes pas identifié.

#1 15-01-2007 17:08:37

KIM 22
Membre

peche de la dorade.

Bonjour à tous , et toutes

Pêche à la dorade (montage avec plomb coulissant)

1* Pour la pêche, du bord ou en bateau, les dorades royales en Méditerranée
le montage avec un plomb coulissant(olive hexagonal avec ou sans crampons
s' avère très efficace.

Afin d'éviter que le plomb n'use le noeud d'attache du corps de ligne (30/35%
sur l'émérillon, mettez une petite perle ou un court morceau de tube en plastique(1 cm) sera enfilé sur le fil.

Le bas de ligne sera le plus fin possible et plus ou moins long (60 cm) pour les ouvrages, (80 à 1,20 m pour les plages et le bateau)
La taille des hameçons (N° 4 ou 2/0 et leur type(fin ou fort de fer renversé)
varie selon  l'esche proposé et la grosseur des daurades pêchées.

Parmi les appâts, vous avez le fameux bibi, le ver américain, le couteau,
la moule emboîtée ou décortiquée, la "favouille" (petit crabe) et le piadon
bernard- l'hermite) donnent les meilleurs résultats,

Le ferrage s'impose dès que la dorade démarre après avoir mâché l'esche


montage:

Une bonne canne + moulinet bien garni, corps de ligne en  30% + olive coulissante (50 à 80 g) une perle + émérillon à agrafe JB N° 3)
bas de ligne long (60 à 1,20 m) + l'hameçon du N° 2 à 4)
Queston d'appâts, ceux que je vous ai mis!

Sur ce, A+   KIM 22

Hors ligne

 

#2 24-01-2007 01:24:28

adrian j.
Membre

Re: peche de la dorade.

Bonsoir à tous les lecteurs,



          J'aimerais répondre au dernier méssage de KIM 22, puisque la pêche de la dorade me procure un intérêt particulier.
         
        Mes dernières prises sont deux belles dorades royales (28 et 25 cm longueur) que j'ai pêchées à Cagnes sur Mer, le dimanche 21 janvier, pendant un "coup" de mer, accompagné d'un bon vent ...  Le banc des dorades était de passage vers les eaux douces - sallées de l'embouchure du Var, sans doute y avoir été pousées par l'hiver bizarrement douce qui a perturbé les habitudes des poissons.

        Un de mes techniques préférées est de lancer pour "tout venant" depuis une digue (c'est un type de "dyke casting" assez ignoble), en utilisant une ligne plombée modérément, un plomb olive coulissant, deux ou trois perles foncées, deux émerillons JB pour mer (important, car ils évitent la rouille et l'affaiblissement de la ligne) dont l'un qui attache un BL en flourocarbone, qui, à son tur, finit par un hameçon nr. 6 de type surfcasting.

      CL - monofilament spécial mer "Damyl Coralsea" 0,40
      BL - monofilament fluorocarbone spécial mer "Water Queen Casting"   
                                                                                              0,25
     Hameçon - VMC  no. 6, forgé et bronzé, non-renversé à tige longue spécial conçue pour escher les vers marins (il a deux hampes sur la tige qui empêchent le ver esché de descendre et de quitter l'hameçon, une fois qu'il arrive au fond)   

     Esches - bibis et vers dures de Normandie


         Je crois qu'il est important d'insister sur le choix d'un bon hameçon de pêche aux dorades (et aux gadidés et sparidés en général) en fonction de l'appât qu'on choisi ... notamment les vers marins et la chair des coquillages qui sont très indiqués pendant l'hiver, sinon d'autres appâts carnés. 
       
       La tige longue évite, très souvent, que la dorade vous broie le bas de ligne (le fluorocarbone est plus sensible aux petits coups que le monofilament habituel) par l'action répétée de ses dents, qui arrivent souvent à couper votre bas de ligne.

     Je préfère utiliser du flourocarbone comme BL, car il est presque invisible dans l'eau et sa résistance aux tractions est supérieure. Sa finesse est un atout majeur dans les eaux limpides du Sud et sa faible élasticité permet un ferrage plus efficient. 
     Donc, quand vous lancez, les BL peuvent être plus courtes, les riques d'emmêlement réduits et la finesse du montage à l'ordre du jour. En fait, l'on choisi tout cela en fonction de l'état de la mer, des appâts utilisés et de la configuration du lieu de pêche.

    Selon mes pratiques, la pâte reste inefficace pour la pêche des dorades (en hiver), mais elle peut être utilisée comme objet d'amorçage de tout poisson attiré ainsi vers la zone de pêche. Les meilleurs appâts sont les vers, la moule et le petit crabe de rocher.

     A mes yeux, la touche de la dorade (quand l'on regarde le scion de la canne) n'est pas très forte, ni très appuyée. Pendant l'hiver, les eaux plus froides modifient le métabolisme du poisson qui n'a pas la même force qu'en été, son appétit est un peu diminué - donc il faut lui laisser le temps de goûter l'esche et de l'engammer calmement.

   A+

   aj

Hors ligne

 

#3 02-02-2007 13:58:08

KIM 22
Membre

Re: peche de la dorade.

Salut Adrian J.

Pour parler de la daurade royale qui est un beau et bon poisson, et fait rêver
bon nombre de pêcheurs.
Son air de répartition nord semble s'arrêter à la rade de Brest un certain réchauffement des eaux et le Gulf-Stream le font remonter quelque fois plus
haut en Manche; il s'agit cependant de cas exeptionnels liés à des conditions
climatiques particulières.
La daurade royale est encore loin d'être un poisson commun en Manche.

2* La reproduction de la daurade royale a lieu de novembre à février, près de la côte et souvent à proximité d'estuaires d'eaux douces.
Très tôt, les juvéniles se nourrissent de petits crustacés et de coquillages.
On trouve les jeunes dans les étangs côtiers ou la salure est assez importante,ou aussi bien en mer, non loin des côtes.

3* La daurade royale peut atteindre 7à 8 kilos pour ue taille de 50-60 centimètres.
C'est un poisson puissant et très méfiant. Il affectionne les secteurs à coquillages, les fonds sableux, vaso-sableux et de gravier.
On le trouve aussi au tombant des rochers.C'est un poisson de fond qui n'hésite pas à faire des excursions sur les plages et en estuaires.

4* La daurade royale mord bien le jour, avec une préférence marquée pour l'aurore et le crépuscule.
C'est un poisson de beau temps qui se tient à la côte  de mai à novembre)

5* Pour pêcher ce poisson, il est indispensable d'utiliser un bon matériel et
les hameçons devront  être d'exellente qualité.
La daurade royale se nourrit beaucoup de coquillages, mais aussi de crabes mous ou durs, des crevettes, de petits céphalopodes, de vers marins, des siponcles, de lançons, de la chair de maquereau, et surtout de sardines.


6* pour conclure, il faut souligner que dans certains secteurs, en particulier en Méditerrannée, la daurade royale peut être active toute la nuit.

Voilà pour la daurade sur nos côtes bretonnes!

kim 22

Hors ligne

 

#4 27-08-2007 20:55:40

efgé
Membre

Re: peche de la dorade.

l'hameçon du N° 2 à 4)

Je débute dans la pêche en mer mais on m'a dit de mettre du n°6 et un bas de ligne 0,26.

Hors ligne

 

#5 28-08-2007 09:03:23

Minotor
Membre

Re: peche de la dorade.

Tout dépend de la tailles des dorades présentes sur le secteur.
Un 6 type gamakatsu peut très bien convenir si la belle n'est pas trop grosse, car avec ses jolies molaires, elle broie un hameçon comme qui rigole.
Et comme il vaut mieux la laisser bien engamer, la ferrer pile poil à la touche n'est pas évident du tout, ç'est pourquoi, contrairement à mon collègue plus haut, je n'utilise que des hameçons renversés, pointe rentrantes à tige courte, que je monte moi même sur du 25/100 maxi.


Cerbère, la porte des enfers

Hors ligne

 

#6 31-08-2007 16:06:07

tonton plouc
Membre

Re: peche de la dorade.

Effectivement, du 6, c'est très juste...perso, j'utilise du 4 pour la pêche au ver (usa ou mourrons), sinon du 2 (crabe ou couteaux)....il y a 4 ou 5 joursn une dodo m'a applatit complètement un hameçon n°2 fort de fer (spécial dodo) en pêchant au crabe dur....en principe, je pêche sur du 20/100ième en bas de ligne (max 26), longueur 1.2m à 2m, plomb hexa 80grs....mais depuis quelques temps, après mettre fait couper un peu trop souvent le bas de ligne juste au dessus de l'hameçon, j'ai changé de technique et je suis passé en bas de ligne tresse de 12/100ième...on m'avait dit que je n'aurai pas de touches.....mais j'ai voulu faire le test...résultat, baisse légère de la quantité de touche mais vu que cette année, les touches sont déjà rares...pas trop de différences....plus de bas de lignes coupés, résultat très probant à mon avis...je recommencerai la comparaison en mettant 2 cannes en tresse et 2 en fluoro. Pour l'instant que du bonheur sauf pour les casses sur très gros poissons où c'est le 35/100ième qui casse et plomb perdu !!!! ça m'est arrivé deux fois la semaine dernière (de nuit) sur des gros loups ou congres...je pense !

A+ Serge.

Hors ligne

 

#7 01-09-2007 10:02:41

Minotor
Membre

Re: peche de la dorade.

35/100 qui casse, ça doit être du gros gros loup !!

Pour en revenir au bas de ligne tresse, je n'ai pas trouvé mieux, avec des hameçons tige courte à anneaux pour un montage plus efficace (tresse sur palette...nul) cela permet en plus, vu la souplesse de la tresse et son petit diamètre, une présentation parfaitement naturelle de l'appât, et je ne suis pas sûr que la raréfaction des touches en soit la cause.
Je suis un inconditionnel de la tresse, surtout pour les sensations qu'elle procure.
Quand on pêche par grands fonds, comme cela arrive dans mon coin (80m et plus) la sensation d'avoir le poisson en ligne directe est extraordinaire.


Cerbère, la porte des enfers

Hors ligne

 

#8 01-09-2007 11:20:28

tonton plouc
Membre

Re: peche de la dorade.

Oui, deux casses sur le 35/100....mais à mon avis, la casse a du se passer au neuds d'émerillon ou à un endroit où le fil était rapé certainement ! Mais c'était très lourd au bout de la ligne...

Hors ligne

 

#9 01-09-2007 18:55:07

Minotor
Membre

Re: peche de la dorade.

Certainement plus du congre, si c'est lourd, car la défense d'un bar est sensiblement différente de celle d'un congre, encore que tout dépend où est le point de pique.
Le plus gros que j'ai piqué faisait plus de 2m et sans doute dans les 30kgs, par 130m de fond(un monstre) 1h35 de combat et je n'ai su ce que c'était que lorsque je l'ai vu, il était piqué juste au coin de la gueule et remontait gueule grande ouverte, je te dis pas la retenue que cela faisait, sans compter qu'il n'était pas vraiment d'accord, sur une tresse de 26/100.
D'autres sur épaves, mais jamais si gros.
Et les casses interviennent essentiellement aux noeuds, qu'il faut refaire le plus souvent possible, et que je colle avec de la colle à noeuds de chez Ragot, cela les rend étanches, gainés et super solides. C'est devenu un tic depuis plus de 15 ans.....


Cerbère, la porte des enfers

Hors ligne

 

#10 01-09-2007 19:20:45

tonton plouc
Membre

Re: peche de la dorade.

Minotor a dit :
"je colle avec de la colle à noeuds de chez Ragot, cela les rend étanches, gainés et super solides. C'est devenu un tic depuis plus de 15 ans....."

Connais pas ce truc là....merci du tuyau !
T'as pas un lien pour cette colle !

Hors ligne

 

#11 02-09-2007 08:52:06

Minotor
Membre

Re: peche de la dorade.

Pas de lien spécial....je l'achète, ou plutôt l'achetais, car un flacon de la taille d'un vernis à ongles te fait ...pfuuuiiiittt chez mon détaillant d'article de pêche, et je suppose que chez Ragot, ça doit toujours être disponible.
Sur ton noeud, tu applique avec le pinceau une mini goutte, la colle s'étale d'elle même, et vient gainer le noeud, à la fois sur le fil et sur le support (émérillon, attache en tout genre, et même sur les raccord si difficiles, nylon-tresse ou nylon-crinelle)
Je regarde et si je te trouve un lien, no problème ......


Cerbère, la porte des enfers

Hors ligne

 

#12 02-09-2007 09:09:16

Minotor
Membre

Re: peche de la dorade.

J'ai posé la question directement chez Ragot, je te communiquerais la réponse.
Et si tu veux faire un tour sur leur site...http://www.ragot.fr/...c'est une mine d'or, je te recommande les catalogues surfcasting et accessoires, plein de choses hyper intéressantes, tout le site d'ailleurs....Vala... Bye


Cerbère, la porte des enfers

Hors ligne

 

#13 02-09-2007 12:11:10

tonton plouc
Membre

Re: peche de la dorade.

Trop cool !!!!

Impeccable for me !!!
En fait, je me considère débutant au niveau pêche en mer, je m'y suis mis sérieusement que cette année....alors je suis en phase test et repérage....les conditions, le comportement des poissons...C'est deux derniers mois, j'ai pêché principalement sur deux postes à quai, donc j'ai appris moulte trucs.....la pêche en mer est encore plus changeante qu'en eau douce, ça c'est sûr !!! Mais je progresse au niveau technique !!! Je fais moins d'erreurs...c'est pas encore la perfection mais ça commence sérieusement à me plaire....surtout quand tu te fais démonté comme ça ou quand tu décroches une dodo de 2 ou 3 kg à 3 mètres du bord !!!! Ce jour-là, je te dis pas les boules que j'avais....Le plus dur reste à trouver le juste milieu en finesse et sécurité, d'un coté, tu as plus de touches mais tu te fais casser souvent et de l'autre, tu n'as presque pas de touches mais les poissons viennent mieux au salabre !
Merci gars, je vais faire le tour du site des ragots !!!! LOL !!!!

A+ Serge.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB 1.2.15
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr