Le pain

flienPêche  flienAmorces appâts   *

Le pain pour la pêche

Le pain s'emploie sous plusieurs formes :

  • en morceau  (rondelles, cubes, noquettes...)
  • en pâte
  • en croûte (pain flottant)
  • en chapelure dans l'amorce

La pâte est fabriquée à partir de mie de plain plongée dans de l'eau chaude que l'on essore ensuite dans un linge. On malaxe la pâte jusqu'à obtenir la consistance voulue. On peut y ajouter des colorants ou des arômes, ou encore du fromage.

La pâte est moins populaire que par le passé, mais elle permet toujours de prendre beaucoup de beaux poissons comme gardons, rotengle et chevaine. 

Pour l'eschage, préparer une boulette de pâte et l'enfiler sur l'hameçon en laissant dépasser la pointe.

Du pain découpé en dés ou rondelles à l'aide d'un emporte pièce peut aussi permettre de faire une belle bourriche de poissons.

La croûte du pain est un excellent appât flottant pour la carpe ou la chevaine. Planter l'hameçon du côté mie, puis dans la croûte.

Conserver votre pain dur écraser le dans un sac puis tamiser pour obtenir de la chapelure plus ou moins fine selon la taille des mailles de votre tamis. Ajouter du chènevis moulu, ... et vous obtenez une excellente amorce pour pêcher au coup gardons et brèmes.

Le pain Chaillou - Pain spécial pêche- rivière - étang - mer - La Sirène X21

C'est un pain spécial pour la pêche qui après préparation tient bien à l'hameçon. 

Mode d'emploi (fabricant) :

Couper des tranches de 2 cm environ. Envelopper ces tranches dans un linge mouillé, presser fortement après ramollissement.

Pour en savoir plus sur la pêche au coup

Base de connaissances :  pain,  amorce,  appât