Trucs et astuces

flienPêche  flienBricolage   *

Pour décrocher une ligne

Ne jamais essayer de se décrocher en utilisant la canne, vous risquez de la casser ! 
J'utilise une boîte de conserve. J'enroule le fil sur la boîte jusqu'à ce que le fil soit très tendu, ensuite, je prends la boîte à 2 mains et je tire jusqu'à décrocher la ligne ou que le fil casse. Si vous n'avez pas de boîte utiliser un morceau de bois ou tout autre objet. Surtout ne pas tirer le fil ou la tresse à la main vous risquez brûlures ou coupures ! Pour la pêche à la tresse il est préférable d'avoir des gants pour tenter de se décrocher.

Fabrication de feeders et de plombs

Il est très facile de fabriquer ses feeders , soit à partir de boîte de pellicule photo (à conserver si vous en avez car avec la photo numérique ces boîte vont se faire rares), soit à partir de bouteille d'eau minérale. De même, vous pouvez fabriquer vos plombs à carpe. 
Voir fabrication d'un feeder en plastique

Changer la couleur de vos scions

quiver-tip ) 

Lorsque la pointe du scion se casse ou que la couleur ne me convient pas, je peins mon scion avec de la peinture acrylique en tube. Cette peinture se lave à l'eau mais résiste très bien une fois sec. De plus, votre pointe sera plus épaisse, donc mieux visible.

ouvre boite jauneVous pouvez aussi repeindre d'autres accessoires comme vos plombs à carpe (noir, gris, kaki, camouflage, ...) ou encore vôtre ouvre-boîte si vous pêcher à la graine ! S'il tombe dans l'herbe vous le retrouverez plus facilement.

Congélation des asticots

Les asticots se conservent très bien congelés. Il suffit de verser un peu de farine (blé, maïs, autre) dans la boîte pour les sécher. Vous pouvez les sortir juste avant de partir, ils se décongèlent très vite. Les asticots surgelés sont surtout utilisés dans l'amorce car ils ne cassent pas les boules. Mais vous pouvez pêcher avec (seuls ou panaché avec un grain de maïs), les brèmes adorent ça.

Pour éviter le vrillage au feeder

Les montages feeders ont tendance à faire vriller le fil, en particulier en rivière. Pour éviter le vrillage, j'ajoute un émerillon de chaque côté de mon montage en boucle (un entre le bas de ligne et la boucle, l'autre entre la boucle et le corps de ligne).

Pour éviter de se piquer avec les leurres

Vous pouvez planter les pointes dans des morceaux de liège, ou mieux utiliser des caches hameçon .

Pour vérifier si votre hameçon est émoussé

Piquer la pointe de l'hameçon sur un ongle, tirer doucement, si l'hameçon glisse il faut l'affûter.

Pour remplir un moulinet

Poser la bobine de fil dans un récipient plein d'eau. Fixer le fil sur le moulinet. Remplir le moulinet. En procédant ainsi, votre fil sera bien positionné et vous n'aurez pas besoin de quelqu'un pour maintenir la bobine !

Pour rendre une antenne plus visible (un truc de mon père) 

Recouvrir l'antenne avec du Mystic rouge, blanc, ...

Pour éviter le blocage des éléments d'une canne à emmanchement, à  emboîtement , ou spigot

J’applique sur les emboîtements du suif (graisse animale, de bœuf ou de mouton) que l’on trouve dans les magasins de bricolage, il est utilisé pour favoriser le vissage des vis à bois. 
J’utilise aussi du graphite en poudre qui est utilisé en mécanique ,on peut également se servir de crayon de papier très gras ou de fusain utilisé en dessin, mais ma préférence reste pour le suif (Bernard B.).

Pour protéger le fils de mes bobines de   moulinets, et pour  éviter que celui ci ne se déroule

chouchou moulinetJ’entoure mes bobines avec des chouchous, ces derniers sont utilisés pour attacher les cheveux longs.

Ce sont des élastiques enveloppés de tissu bouclé pour les modèles les plus simples (Bernard B.)

chouchou cannePersonnellement, je les utilise aussi pour attacher mes cannes car les bracelets élastiques ont tendance à devenir cassant après quelques mois d'utilisation. De plus les chouchous sont épais ils assurent une certaine protection des cannes.

Les chouchous de couleur fluo sont parfaits, on les retrouvent facilement dans l'herbe !  

Pour ramener un gros poisson

Lorsque l'on prend un gros poisson à la canne au coup et qu'il ne veut pas revenir vers soi il suffit de plonger la canne dans l'eau et le poisson vient tout seul ! (Camille F)

Pour conserver les sauterelles

Pour conserver les sauterelles sans que celles-ci ne prennent la clé des champs à chaque eschage, tapisser une petite boite plastique avec de l'adhésif double face, poser vos sauterelle sur l'adhésif elles seront scotchées !

Le plastique est important  lors du remplacement de l'adhésif (Jean-Pierre Durand). 

Décrochage d'un leurre avec une couronne de branche

Pour décrocher une cuiller ou un poisson nageur fabriquer une couronne de branchage, passer la canne dans la couronne, remonter la couronne jusqu'au scion et la laisser dériver dans le courant au delà du point d'accrochage. Le fil va tirer sur le leurre en sens inverse et il peut se décrocher. C'est une vieille astuce que l'on retrouve en particulier dans les livres de Michel Duborgel. Elle ne marche pas systématiquement mais elle vaut le coup d'être essayé. Ne fonctionne pas en étang !

Décrochage d'un leurre avec une "queue de cochon"

Pendant mon séjour de pêche au saumon au Chili, mon partenaire avait fabriqué un accessoire fort utile constitué d'un manche en métal et d'un ressort solide soudé en bout. Cet outil nous a permis de récupérer très souvent nos cuillers et même des cuillers et des leurres abandonnés sous l'eau par d'autres pêcheurs. Le principe est simple, le fil est passé dans le ressort et il suffit de pousser avec le manche jusqu'à l'obstacle pour débloquer l'hameçon. Avec un manche de 1,50m il est possible de récupérer des leurres jusqu'à 2m de profondeur.

En savoir plus sur les trucs

En savoir  plus sur les astuces