Appâts pour truite

flien Pêche    flien Pêche des carnassiers   

Les appâts naturels  pour la truite

Le plus connu est certainement le ver de terre que l'on fixe sur une ligne flottante ou que l'on laisse dériver dans le courant (voir pêche au toc ).

Le vairon vivant ou fixé sur une monture est destiné à la recherche des grosses truites (voir pêche au vairon manié ).

Les insectes sont aussi d'excellents appâts naturels comme la teigne (larve), la sauterelle, la mouche, le porte-bois (trichoptère), ...  

Les appâts artificiels  pour la truite

En premier lieu il y a les imitations de ver de terre et d'insectes :

  • criquet ou sauterelle artificiels en plastique
  • insectes artificiels (Evia)
  • lombric artificiel Berkley Night Crawler Gulp
  • ver de rosée Berkley Gulp
  • teignes pailletées Berkley  Powerbait Freshwater Honey Worms

En second lieu, il y a les pâtes à truite élaborées spécifiquement pour pêcher des truites d'étang.

La truite se pêche de plus en plus en étang empoissonnés avec des poissons de pisciculture. Ces poissons élevés avec des aliments sous forme de granulés à base de farines diverses (pellets) n'ont pas le même comportement alimentaire que les truites dites sauvages.

Parmi les produits du marché on peut citer la pâte d'eschage Rameau.

Balzer propose l'hameçon spécial "Camtec" qui comporte un petit ressort pour maintenir la pâte sur la hampe.