La pêche au vif

flienPêche  flienCarnassiers  flienTechniques   *

Pêche au vif des carnassiers (brochet, perche, sandre, silure, ...)

La pêche au vif consiste à attirer les carnassiers à l'aide d'un poisson vivant assez résistant pour être pêchant le plus longtemps possible. A noter que le brochet et le sandre s'intéressent aussi au poisson même mort.

Les poissons qui conviennent comme vif dans l'ordre de résistance : goujon, vairon, carassin, carpe, tanche, chevaine, ablette.

Les poissons qui se pêchent au vif : brochet, perche, sandre, anguille, poisson-chat, chevaine, black-bass, truite. Certains poissons se prennent au vif de façon anecdotique comme la carpe, le barbeau.

Pêche, conservation et transport des vifs
 

La pêche au vif se pratique en bateau ou du bord :

  • au posé, c'est à dire la canne posée sur un pique ou un repose canne, dans ce c'est une pêche statique
  • à rôder, en se déplaçant de poste en poste, ce mode de pêche est plus dynamique

à vous de choisir le mode qui vous convient le mieux.

La pêche au vif ne nécessite pas beaucoup de matériel et les montages sont simples à réaliser. Il faut comme à la pêche de la carpe être très patient, et il faut savoir qu'on ne prend pas un brochet ou un sandre à chaque sortie.

Le matériel de base pour la pêche aux carnassiers

La canne pour la pêche au vif

La canne mesure de 3,30m à 5m pour une puissance de 20g à 150g. Les matériaux les plus fréquents sont la fibre de verre, le carbone ou la fibre composite. La canne pour la pêche au flotteur sera plus longue (de 4 à 5m) que celle pour la pêche en plombée.

Pour un usage intensif, il est préférable que les anneaux soient en SIC, sinon ceux en OAL ou en céramique seront plus économiques.

La canne polyvalente pour la pêche au posé (en plombée ou au flotteur) est télescopique et mesure environ 3,50m, elle est en fibre composite, avec des anneaux OAL. Le porte-moulinet est de préférence à vis. Une puissance de 120g convient à la plupart des situations de pêche. Pour être facilement transportable elle comporte 4 éléments, dont 5 anneaux (1 sur chaque élément + 1 mobile sur le scion).

Le moulinet et Nylon pour la pêche au vif

Il comporte de 1 à 10 roulements, la récupération est d'environ 0,60tmv, soit 60cm à chaque tour de manivelle. Le choisir dans la catégorie "mi-lourd". Le remplir de 150 à 200 mètres de Nylon entre 25 et 40 centièmes, un bon 35 sera un fil passe partout.

Dans les endroits encombrés (branches, nénuphars) il peut être utile de sortir le poisson d'autorité, dans ce cas, le Nylon devra être plus résistant, un 40 voire un 50 centièmes seront mieux adaptés à cette situation. 

Accessoires nécessaires au montage de la ligne au vif

Prévoir quelques flotteurs bien visibles de 8 à 30g, de couleur rouge ou orange en haut, et vert ou noir en bas. Dans certains montages, on se servira de Buldo, flotteur transparent que l'on rempli plus ou moins d'eau. flotteurs drennan loafer



flotteurs à brochet Drennan

Les hameçons pour ce type de pêche comportent de 1 à 3 branches :

  • hameçon simple
  • hameçon double : Ryder, bec de perroquet
  • hameçon triple

hameçons pour carnassiers

ryder double
Ryder

bec de perroquet
bec de perroquet

Pour amener le vif à la profondeur voulue (entre deux eaux ou à fond), il suffit d'une olive percée. Prévoir des plombs adaptés à vos flotteurs, soit 8 à 30g.

Pour la pêche du brochet, le bas de ligne sera en acier d'une puissance d'environ 9kg et mesurera de 40 à 60cm. Le raccordement du bas de ligne et de la ligne se fait à l'aide d'émerillon ou d'agrafe de bonne qualité.

Au flotteur on pêche soit en fixe soit au coulissant. En fixe, le fil est coincé dans le flotteur par un axe. Au coulissant, le flotteur se déplace sur le fil, on règle la profondeur en plaçant un stop float, ou en réalisant un noeud d'arrêt (comme un noeud d'hameçon).

Quelques perles ou billes de caoutchouc seront utiles pour protéger les noeuds. Prévoir aussi : des stop float pour arrêter les flotteurs coulissants, du fil d'acier, des sleeves, une pince, des aiguilles à locher, ...

Astuce brochet au posé

Pêche avec le pick-up ouvert : passer un élastique sur la canne et coincer le fil dedans. Certains utilisent une brindille fendue plantée dans le sol ou coincent le fil sous une petite pierre. L'essentiel c'est que le fil soit maintenu pour le pas se dérouler sous l'action du vif ou du vent. Sur un départ, il suffit de tourner la manivelle pour prendre contact avec le poisson, le frein étant réglé avant de poser la ligne.

Pêche avec le pick-up fermé : frein libre, il faut impérativement penser à resserrer le frein avant de ferrer ! Autre solution plus fiable pêcher avec un moulinet débrayable (moulinet à carpe).
 
Si vous pêchez avec un vif piqué par la narine, piquez une rondelle de caoutchouc sur la pointe de l'hameçon pour éviter que l'ardillon ne déchire la peau du poisson.

Montages pour la pêche au vif

eschage des vifs, accrochage, lochage

montage flotteur fixe
montage flotteur coulissant
montage au posé (avec une olivette ou un plomb hexagonal)
montage pater-noster (flotteur, émerillon à trois branches, plomb sonde ou d'Arlesey)
montage téléphérique

montage pour pêcher au vif au posé

montage pour pêcher à rôder

Quand je pêchai avec mon père, il y avait toujours un badaud pour dire "il faut fumer une cigarette avant de ferrer". Moi je ne fume pas, alors je préfère les montages à ferrage immédiat, qui ont l'avantage de piquer le poisson dans la mâchoire contrairement au montage à ferrage retardé qui se piquent souvent au fond de la gorge condamnant souvent le poisson à mourir. Ces montages sont donc incompatibles avec le no-kill (pêcher sans tuer).

Les montages avec l'hameçon sur le dos du vif sont dits à ferrage immédiat car il est possible de ferrer rapidement le brochet avant qu'il ne retourne le vif et l'avale par la tête.

Le choix du poste pour la pêche au vif

Les carnassiers préfèrent les endroits calmes. On les trouve donc de préférence en eaux closes (étang, lac, ...), en canal ou dans les faibles courant des rivières (cassure, pile de pont, ...). Les endroits où se rassemble le fretin (petits poissons) sont excellents : roselière, banc de nénuphars, branches d'arbre immergé. Par grands vent, pêcher face au vent, les petits poissons se rassemblent sous les débris végétaux et l'écume accumulés par le vent.

La pêche au vif : action !

Lancer le vif sans geste brusque de façon à ne pas le tuer dès sont arrivée sur l'eau. Ensuite, poser la canne et tendre le fil pour qu'il ne se prenne pas dans la végétation. 

Si vous utiliser un moulinet débrayable (moulinet à carpe) n'oublier pas d'enclencher le frein de départ, sinon régler vôtre frein pour que le fil puisse se dérouler facilement. Un gros carnassier peut prendre plusieurs mètres de fils au départ. Il ne faut surtout pas que le fil reste coincé sinon, la canne risque de partir à l'eau.

En fonction du règlement local vous pouvez "tendre" une ou plusieurs ligne.

Alors ça mord !

Après de longues heures d'attente, vôtre flotteur disparaît sous l'eau ! C'est le moment le plus angoissant, que faire ? Laisser partir ou ferrer ? En fait ça dépend de vôtre montage et de l'endroit. Si vous avez opter pour un montage à ferrage retardé, il faut attendre sinon prendre contact avec le poisson, c'est à dire mouliner jusqu'à sentir le mouvement du poisson et ferrer énergiquement à plusieurs reprises.

Ensuite, il faut ramener le poisson le plus rapidement possible, le laisser repartir par moment si besoin, obliger le à changer de direction en plaçant la canne à l'opposé de la direction prise par le poisson.

Attention au brochet, il va résister puis ensuite il va venir vers vous comme un morceau de bois, et à quelques mètres du bateau ou de la rive, il va repartir brusquement. En bateau, il faut être vigilant car le brochet peut passer subitement sous l'embarcation et le fil risque de se casser en frottant sur la coque. 

Dès que vous aurez maîtriser vôtre prise, il ne reste plus qu'à l'amener vers l'épuisette.

Expérience personnelle

J'ai pris mon premier brochet à 12 ans, au vif dans la Marne à Jablines (Seine et Marne).
J'en ai pris d'autres, par la suite surtout dans la Marne. J'ai attrapé de grosses anguilles en pêchant le brochet dans le canal de la Somme.

Je préfère pêcher le brochet aux leurres, c'est moins statique.

Pour en savoir plus sur la pêche au vif