Elastique roubaisien

flienPêche  flienMatériel   *

Élastique pour la pêche à la roubaisienne

elastique roubaisien

Pour la pêche à la roubaisienne, on place un élastique amortisseur entre le scion et la ligne, ce qui permet de pêcher plus fin donc d'avoir plus de touches et de pouvoir maîtriser les gros poissons (brème, tanche, carassin, carpe, truite, mulet,  ...) qui viennent se mêler aux gardons.

L'élastique est maintenant placé à l'intérieur du scion. Cette solution permet de pêcher avec de très long élastiques, sur 1, 2 ou 3 brins, et ne provoque aucun emmêlages comme c'est le cas de l'élastique torsadé que nous utilisions il y a quelques décennies ! Même avec la fameuse crosse roubaisienne on n'est loin du confort et de la puissance de l'élastique intérieur.

En pêchant dans les canaux près de la mer il arrive que les mulets s'invitent sur l'amorce des gardons, ou qu'on tombe en pêchant dans une rivière sur des truites de lâcher, dans ces conditions, l'élastique est un précieux allié. C'est toujours impressionnant de voir 3 ou 4 mètres d'élastique sortir du scion ! Attention avec les truites la pêche devient acrobatique car la truite part à fond, elle saute et l'élastique la ramène d'un coup sec ! Après 3 ou 4 sauts périlleux si la ligne n'est pas tire-bouchonnée on peut espérer mettre la truite à l'épuisette.

Le seul inconvénient de l'élastique, c'est qu'il est ... élastique ! Quand on s'accroche il devient très difficile de se décrocher, il faut tirer lentement et essayer d'attraper le Nylon pour soit décrocher soit casser le bas de ligne. Toute précipitation se traduit par un retour de la ligne vitesse grand V et la ligne à de grandes chances de se retrouver en haut d'un arbre !

Voir pêche à la roubaisienne , montage d'un élastique intérieur