Outillage de montage

flienPêche  flienMouche  flienMontage  

Outillage  pour le montage des mouches

Outils indispensables

Outil  

étau

 
pince à hackles  
porte bobine  
aiguille à dubbing  
paire de ciseaux  
coulant silicone (3 à 5 mm de diamètre)  
vernis  
 

Outils facultatifs

Outil  
twister à dubbing  
whip finisher ou outil à noeud final  
scalpel  
outil à demi-clé  
pinces brucelles  
aligne poils  
base lourde pour étau  
clip fil pour étau  
passe-fil  
pince à hackles rotative  
 

L'étau

jmc etau pro vise thompson Choisissez un modèle robuste en rapport avec votre budget. Vous pouvez commencer par un modèle économique, puis par la suite vous en procurer un plus perfectionné.

Les mors doivent être en pointe pour serrer les petits hameçons et l'écartement doit permettre le serrer de gros hameçons pour les streamers ou les mouches à saumon.

La plupart des étaux se fixent sur une table à l'aide d'un serre-joint, mais on peu aussi le placer sur une embase métallique que l'on pose sur la table.

La tête doit pouvoir tourner dans toutes les directions pour retourner la mouche (montage de bavette, ...) ou la placer à la vertical (montage parachute).

En savoir plus sur les étaux pour le montage des mouches

Le porte bobine

porte bobine Ce petit outil est indispensable pour le montage des mouches. Non seulement il sert de dévidoir à vos différentes bobines (fil de montage, soie, tinsel), mais surtout, il maintient votre fil sous tension pour vous permettre de faire des spires correctes lors de l'attache des différents matériaux. Nous vous conseillons d'ajuster les bras de votre porte bobine (en les écartant ou en les resserrant) aux diamètres des bobines. 
Celle-ci doit tourner facilement, sans tension excessive. 
Pour passer votre fil dans le tube du porte-bobine, utilisez un passe-fil.

Il faut aussi apprendre à s'en passer quand on monte des mouches sur place, dans ce cas on coince le fil dans sa bouche !

La pince à hackles

pince hackle Cet outil fonctionne à l'inverse d'une pince conventionnelle. Un pression du pouce et l'index ouvre la pince et vous permet de tenir fermement les hackles de plume et autres matériaux (chenille, dubbing) pour l'enroulement. Elle vous sert également à maintenir tendues certaines fibres sous l'hameçon lorsque vous en avez d'autres à attacher. Elle est disponible en deux tailles, standard ou petit, selon l'importance des matériaux que vous allez attacher.

Il existe des pinces à hackles rotatives, qui évitent le vrillage de la plume.

L'aiguille / outil à noeud

  Ce petit ustensile a un double usage : la pointe aiguille vous sert à poser le vernis sur la hampe de l'hameçon ou sur la tête de votre mouche terminée. Elle est également très utile pour démêler un bas de ligne en action de pêche. L'autre extrémité, côté manche, comporte un trou dans lequel va s'encastrer la hampe de l'hameçon. Pour faire facilement un noeud demi-clef, il suffit de le confectionner sur l'outil puis de le faire glisser sur votre hameçon.

Les vernis

  Les vernis sont fréquemment utilisés à différents stades de la fabrication. Ils peuvent être incolore ou teintés. Parmi les nombreuses applications, citons par exemple : badigeonner la hampe de l'hameçon avant la pose du fil de montage, encoller du fil pour y poser des fibres et former du dubbing , finir une tête de mouche, rigidifier des sections de plumes pour former des ailes de sedges , ... On le déposera sur la partie voulue à l'aide de l'aiguille.

Les ciseaux droits, courbes, pince-ressort

ciseaux Qu'ils soient droits ou courbes, les ciseaux vous serviront à tous les stades de la fabrication de vos mouches. Couper le fil de montage, les plumes, les poils et autres matériaux, même les plus fins. Afin de garder longtemps vos ciseaux en bon état, nous vous conseillons de ne couper que des matériaux de montage. Éviter le papier, le carton, ... Pour couper des lamelles métalliques, utiliser des ciseaux conventionnels.

Le finisseur de noeud (whip finisher)

whip finisher Cet outil de montage , appelé aussi "outil de surliure", vous permet de faire des noeuds de finition assurant une solidité particulière à  vos la tête d'artificielles. 
L'outil est muni de deux petits crochets qui se placent sur le fil de montage. Ainsi positionné, il suffit de tourner l'outil sur lui- même en gardant le fil bien accroché et ensuite effectuer des  5 à 6 rotations de l'outil autour de l'hameçon. Pour Terminer, libérez le fil des crochets et serrez en tirant sur le porte bobine.

Cet accessoire n'est pas indispensable. La finition peut se faire par plusieurs demi-clés. Ensuite on dépose une goutte de vernis (ou de colle cyano pour les mouches qui doivent être très solides).

Le passe-fil

passe fil Le passe-fil (en haut sur cette photo) permet de faire passer un fil dans un porte-bobine. On fait pénétrer le fil dans le tube du porte-bobine, on passe le fil à l'intérieur de la boucle métallique et on tire pour faire ressortir le fil à l'autre bout du tube.

Cette accessoire est bien plus utile que le finisseur de noeud, il vous fera gagner beaucoup de temps et vous évitera de vous énerver sur votre porte bobine ! Le pêcheur se doit d'être patient, mais il y a des limites. Surtout quand la soie de montage glisse du tube et qu'il faut la renfiler ...

L'aiguille à dubbing

aiguille dubbing Cette aiguille sert à ébouriffer les poils du dubbing pour imiter les pattes des nymphes par exemple. Avec l'aiguille (à droite) on peut aussi déposer une goutte de vernis pour avoir plus de précision qu'avec le petit pinceau fixé au bouchon.

Avec la partie gauche qui est creuse on forme les demi-clés pour former le noeud final (whip finish)

d'après un document du Club Mouche APNLE , améliorations et photographies J-C Poiret


 
montage outil mouches aiguille hamecon dubbing vernis noeud mouche porte bobine ciseaux hackles pince materiaux etau passe-fil tete permet poils couper