La Boîte à pêches du Web Toutes techniques de pêche en eau douce et en mer
carpe, coup, carnassiers, truite, mouche, pêche en mer

Articles récents
Recherche dans la base de connaissances

Nombre de réponses = 5 pour recherche : croute

Page 1

Toques Blanches - Poissons d'eaux douces

(2019) - search - livres - média - 2019-03-14
Toques Blanches - Poissons d''eaux douces éditions Stéphane Bachès Photographies Etienne Heimermann, textes Pierre Grison 2915266115 Qu’ ils viennent d’ un lac, d’ un étang, d’ une rivière ou d’ une pisciculture, les poissonseaux douces ont ensemble la même finalité : l’ assiette. Pêchés, capturés, élevés, attrapés à la ligne, au filet, à l’ épuisette, ils constituent pour le go...
Lire l'article Toques Blanches - Poissons d'eaux douces

Mots clé : toques poissons eaux blanches truite douces livre ecrevisses fera brochet carpe sandre perche prix lyonnaises grenouilles recettes saumon croute creme lotte croustillant miel fontaine fario silure leman friture ouvrage chroniqueur  

Pain pour la pêche

(2019) - search - amorces_appâts - 2019-03-05
Le peche.php?motcle=pain' class='lien_accueil'>pain pour la pêche Le peche.php?motcle=pain' class='lien_accueil'>pain s''emploie sous plusieurs formes : en morceau rondelles, cubes, noquettes... en pâte en croute peche.php?motcle=pain' class='lien_accueil'>pain flottant en chapelure dans l''amorce La pâte est fabriquée à partir de mie de plain plongée dans de l''eau chaude que l''on essore ensuite dans un linge. On malaxe la pâte jusqu''à obtenir la consistance voulue. On peut y ajouter des colorants ou des arômes, ou encore du fromage. La pâte est moins populaire que par le passé, mais elle permet touj
Lire l'article Pain pour la pêche

Mots clé : pain peche pate croute amorce hamecon linge obtenir gardons appat chevaine poissons special ajouter tranches rondelles chapelure flottant taille fine tamis envelopper chenevis mouille presser mailles fortement carpe ramollissement excellent  

Bons plans février 2015

(2015) - technique de pêche - pêche en eau douce - 2015-02-11
Pour en savoir plus lire l'article paru dans Le pêcheur de France - février 2015 n°361

Source : Le pêcheur de France - Revue de presse
Amorcer avant le casse-croûte
Entraînez-vous à lancer
La perche au ver manié
La truite arc-en-ciel en 2ème catégorie
Des pinkies sur les mitraillettes (pêche des éperlans ou joëls)

Mots clé : carnassiers perche truite coup 

Les plaisirs de la pêche en montagne

(2012) - - pêche en montagne - pêche - 2014-07-13
Auteur(s) / Préface : Madelon,Laurent 
Editeur : Glénat  192 pages
La pêche et la montagne

Du fait de son altitude et de son éloignement des zones urbaines, la montagne est un univers à part. Ses charmes et ses bienfaits sont indéniables et reconnus de tous, mais un minimum de préparation est indispensable pour ne pas prendre te risque de transformer votre journée ou votre séjour de pêche en «galère».

Le partenaire

Il est préférable de partir à deux (ou plus ! pour une partie de pêche en milieu montagnard, surtout si vous n'êtes pas familier du secteur. En effet, (e moindre problème peut très vite se révéler insoluble si, par exemple, vous vous retrouvez pris au piège d'une montée subite des eaux, ou si vous vous blessez. Dans tous les cas, être deux facilite beaucoup les choses : vous pourrez vous entraider pour le portage du matériel, le franchissement des passages délicats... De plus, le fait de pratiquer chacun une technique différente vous permettra de «cerner» plus rapidement les impératifs du moment.

La météo

On ne le répète jamais assez, les conditions météorologiques en montagne évoluent très rapidement. Cela signifie que les conditions de fin de journée sont souvent différentes de celles que vous avez connues en partant le matin. Dans la plupart des cas, le déroulement de votre sortie de pêche n'en sera pas bouleversé, mais mieux vaut prendre quelques précautions : se renseigner sur les prévisions météorologiques, emporter des vêtements supplémentaires... Il m'est arrivé (plus d'une fois] de partir à la pêche en pantalon de toile et tee-shirt, et de revenir dans 20 cm de neige, et ceci en plein mois d'août !

Le casse-croûte

N'hésitez pas à emporter, en plus de votre casse-croûte, des aliments riches en calories ; l'effort physique que vous allez fournir se chargera de les brûler. Pour ma part, j'ai toujours dans mon sac, ou dans des poches facilement accessibles, des barres de céréales «énergétiques» que je consomme au gré des besoins. C'est pratique à transporter et à manger, et permet d'éviter le «coup de pompe» après l'effort. En ce qui concerne l'eau, elle est fréquente en montagne et souvent potable. Une gourde de un litre peut alors suffire ; vous compléterez le remplissage au fur et à mesure.

L'équipement

En montagne plus qu'ailleurs, il est indispensable d'emporter quelques vêtements «de secours». Parmi les incontournables, la veste chaude et/ou imperméable vous permettra de supporter tout changement de temps ou de température.
Une paire supplémentaire de chaussettes en laine est recommandée. Si vos chaussettes sont humides, n'hésitez pas à les changer, cela sera bien plus confortable et vous éviterez les ampoules. Dans le cas où votre parcours de pêche nécessite une marche d'approche importante, prévoyez un sous-vêtement de rechange afin de remplacer celui qui est humide.
Facultatifs mais recommandés, une paire de gants légers et un bonnet en polaire peuvent être utiles, sachant que la chaleur corporelle s'échappe en priorité par les extrémités. Croyez-en mon expérience, il est impossible de modifier ou refaire un montage de pêche avec les doigts gelés !

La pêche

Je n'ai pas de préconisation particulière en ce qui concerne la pêche proprement dite. Je ne peux que vous conseiller d'être prévoyant. Votre «camp de base» étant généralement éloigné du site de pêche, il vous sera difficile d'y retourner pour récupérer un matériel manquant ou changer un équipement défectueux. D'autre part, il peut être judicieux, dans la mesure du possible, de prévoir un matériel polyvalent, qui vous permettra, le cas échéant, d'utiliser deux, voire trois techniques différentes, et ainsi de «coller» au mieux aux conditions de pêche, car elles peuvent changer en cours de journée. Ce cas de figure est récurrent en lacs, notamment.

Avec près d'un million et demi de pratiquants*, la Fédération de pêche est la deuxième plus grosse fédération sportive, derrière le football et devant la chasse et le tennis ! Si elle est pratiquée à tous les âges, dans tous les cours d’eau, en plaine ou en ville, la pêche trouve en montagne un merveilleux terrain de jeux. Moins accessible, plus exigeante, la pêche en montagne se pratique dans un décor grandiose. C’est ce que nous propose de découvrir en images un passionné : Laurent Madelon. * Source : Fédération nationale pour la pêche en France.Au sommaireLa pêche et la montagne : différences fondamentales entre la pêche en plaine et la pêche en montagne ; conditions physiques « minimales » requises, alimentation, vêtements… ; problèmes techniques ; règles de bon sens et de sécurité. Le milieu montagnard : impact de l’altitude ; pauvreté et richesse du biotope ; spécificités des races « montagne » des poissons (et batraciens) ; domination des salmonidés ; rôle de la météo sur le biotope et sur l’activité pêche. Les races piscicoles : truite Fario ; truite arc-en-ciel ; omble chevalier ; saumon de fontaine ; cristivomer ; ombre commun. Les parcours : ruisseaux, torrents, rivières, lacs naturels et lacs de barrage ; Les saisons ; Les techniques : appâts naturels, leurres, mouche. Le principe du no kill. Les acteurs de la pêche : associations locales de pêche et fédérations départementales ; leur rôle dans la protection des milieux aquatiques et dans la réglementation.
Mots clé : carnassiers truite pêche en montagne 

Le lac de Saint Etienne Cantalés

(2011) - pêche dans le Cantal - où pêcher ? - 2011-01-23
Pour en savoir plus lire l'article paru dans Carnassiers magazine - février 2011 n°21

Source : Carnassiers magazine - Revue de presse
C'est dans des conditions climatiques que l'on pourrait qualifier d'apocalyptique, que je retrouve un guide emblématique du Cantal : Dominique Lambert. Malgré un baromètre affichant -9° et un vent sibérien qui balte la surface du lac Dominique garde sa bonne humeur et sa décontraction habituelle ... Inutile de vous préciser que par ces températures extrêmement basses, la glace se forme à chaque instant dans les anneaux ... Nous avons eu tout de même eu quelques touches de sandres entre 15 et 18 mètres de fond, ce qui révèle la richesse piscicole de ce lac. Après l'habituelle séance photos, et un bon casse-croûte bien mérité, l'interview s'est terminée bien au chaud devant un bon feu de cheminée ... (Pascal Gadrat)
Mots clé : carnassiers brochet sandre 

Page 1

montagne carnassiers truite poissons perche croute toques pain sandre blanches eaux douces carpe brochet presser mailles ramollissement