La Boîte à pêches du Web Toutes techniques de pêche en eau douce et en mer
carpe, coup, carnassiers, truite, mouche, pêche en mer

Articles récents
Recherche dans la base de connaissances

Nombre de réponses = 13 pour recherche : logis

Page 1  2 Suite

Pêche dans les Hautes-Pyrénées 65

(2019) - search - tourisme - 2019-03-07
Pêche dans les Hautes-Pyrénées 65 2500 km de rivière de 1 ère catégorie 250 lacs de montagne 980 ha riches en truite fario, truite arc-en-ciel, omble de fontaine, cristivomer, omble chevalier, splake * 90 km de rivière de 2 ème catégorie 580 ha de plans d''eau de 2 ème catégorie sandre, brochet, black-bass, perche, carpe, ablette, gardon * splake = Salvelinus namaycush cristivomer femelle et Salvelinus fontinalis omble de fontaine mâle. Adresses utiles Comité
Lire l'article Pêche dans les Hautes-Pyrénées 65

Mots clé : peche hautes-pyrenees truite pyrenees omble lacs cristivomer riviere categorie tourisme mouche france salvelinus aveux photos splake record plans fontaine tailles barousse france- chef logis specialites deguster terrasse mauleon jean extraordinaire  

Pêche en Haute-Marne 52

(2019) - search - tourisme - 2019-03-07
Pêche en Haute-Marne 52 - Adresses utiles adresse de la fédération la fédération sur U.N.P.F. détaillants associations AAPPMA, clubs, ... professionnels lieux de pêche, guide, ... Autres informations bons coins, guide touristique, ... Pêche en Haute-Marne carpe, poissons blancs truite, ombre silure, sandre, brochet carte, infos pratiques, guide du pêcheur étangs privés séjours et logis de pêche Cours d''eau la Marne : 1ère et 2ème la Blaise : 1&eg
Lire l'article Pêche en Haute-Marne 52

Mots clé : ere livres peche brochet eme haute-marne carpe records perches guide marne tanches liez silure charmes sandre saint-ciergues mouche federation digue informations carnassiers hectares plans der-chantecoq aube ource meuse flambard rognon  

AFCPL - D1 d’Annecy – 11 et 12 Juin 2011

(2011) - communiqué - compétition carnassiers - pêche des carnassiers - 2011-07-06
résultats
AFCPL NATIONAL TOUR 2011
Association Française des compétiteurs de pêche aux leurres
Powered by Mercury

Le Team Pêcheur.com Roch et Guillaume sur la plus haute marche du podium D1

Lensi et Dybich, team CPGL/le Pêcheur de la Cité, signent leur seconde victoire en D2

92 compétiteurs se sont retrouvés les 11 et 12 juin pour la première étape de l’AFCPL Tour D1 de la saison : l’open d’Annecy, powered by Mercury. En tout les 20 teams de la D1 2011 et 26 équipages en D2 étaient engagés dans cette compétition organisée par Annecy Lac Pêche. Au terme d’un week-end de pêche dans les eaux turquoises de ce lac alpin, le team Pêcheur.com, Roch/ Guillaume créent la surprise pour leur premier open en D1. En D2, Lensi et Dybich (CPGL/le Pêcheur de la Cité) continuent sur leur lancée et remportent leur second podium de la saison.

La manche du samedi a débuté à 13h00. Un ciel couvert surplombe le lac et une légère brise l’agite. Le temps est vraiment favorable. Et dès le début de l’après-midi les touches de brochets d’enchainent. Comme c’est souvent le cas dans les lacs profonds, les brochets sont postés sur les zones de tombants à la limite des plateaux herbeux. Les compétiteurs ont à faire à des touches fugaces difficiles à ferrer. Les petits brochets sont en activité. La question est de trouver où et comment leurrer des brochets maillés. Le team Pêcheur.com, Roch/Guillaume ont visé juste en comptabilisant un brochet de 98.5 cm. Avec un autre brochet et une perche, ils prennent la tête de la première manche, devant le team Biwaa, Alexandre/ Alexandre, réalisant le seul quota de la journée. En D2, Lensi et Dybich (CPGL/ Pêcheur de la Cité) avec deux brochets de plus de 90 cm s’assurent une sérieuse avance.

Dimanche matin avant 8h, les bateaux quittent un à un le quai des Marquisats en pleine ville pour rejoindre la ligne de départ plus au large. Le soleil brille et le vent est tombé. Rapidement, les pêcheurs s’aperçoivent que l’activité des poissons est en berne. Au nord du lac du côté d’Annecy, les compétiteurs sont nombreux mais seul l’équipe alsacienne Charlier/Jannot rentre un brochet de 59.6 cm. La zone chaude semble d’avantage être plus au sud du lac, sur la rive ouest, entre Sevrier, Saint Jorioz et Duingt. Toujours capot en milieu de 2ème manche, le Team Lowrance/Pecheur.com Ampaud et Charrais sauvent leur open avec un brochet de 1m05. Mais de nombreux équipages en D2 comme en D1 restent sur le carreau. Les leaders de la veille continuent en revanche à trouver les bonnes options. C’est aussi le cas du Team Lucky Craft, Hayashi/Steff et du Team Illex, Laupin/Menteur qui réalisent tous deux un quota de brochets. Au final, après 12 heures de pêche, 61 brochets et 8 perches ont été capturés. Le team Pêcheur.com, Roch/ Guillaume s’impose en D1 devant le team Biwaa, Alexandre/Alexandre et le Team Lucky Craft, Hayashi/Steff. En D2, Lensi et Dybich (CPGL/Pecheur de la Cité) devancent Dumoutier et Lapierre et Baudot et Denayer (Lucky Craft).

Tout au long du week-end, l’équipe d’Annecy Lac Pêche a fait découvrir aux passants la pêche et la faune du lac à proximité du port de Thiou. C’est là, face au lac, qu’à eu lieu la remise des prix en présence de Serge Fabbro, Président d’Annecy Lac Pêche. Le Président a tenu à remercier tous les bénévoles de son association ainsi que la ville d’Annecy qui ont aidé à l’organisation de cette première étape de l’AFCPL Tour 2011. Un merci particulier à Mercury, partenaire de cet événement.

Résultat Open Annecy Division 1
1.Team pecheur.com : Roch/Guillaume : 11.692 points
2.Team Biwaa : Alexandre/alexandre : 11.014 points
3.Team Lucky Craft, Haysashi/Steff : 10.482 points


Interview du Team Pêcheur.com Roch Guillaume, vainqueur D1
AFCPL : Premier open D1, première victoire, vous devez être heureux ?
Team Pêcheur.com : Que du bonheur. Surtout sur une date prévue très difficile. On a fait un très gros score alors que 6 teams sont restés capots. Une date de D1 c’est 20% de la saison. On part déjà plus à l’aise pour les autres opens.

AFCPL : Quelle a été votre stratégie pour réussir à scorer comme vous l’avez fait ?
TPC : Nous avons recherché les bancs de perchauds (petites perches) dans des zones comprises entre 9 et 11 m. Au sondeur, nous pouvions voir les échos des carnassiers postés en dessous. Nous avons pêché essentiellement avec des shads Powerline de 12 cm en coloris naturel plombé entre 18 et 20 grammes. Fred a surtout pêché en linéaire avec des animations saccadées. Eric, en habitué du sandre, a pêché au sondeur les échos à l’aplomb du bateau avec des animations minimalistes. Malgré les captures innombrables de petits sujets, nous avons insisté sur ces zones au sud de Saint Jorioz. Cela a payé au final avec une perche (39,2), et 2 brochets (50.5 et 98.5) samedi et 2 brochets (94.2 et 56) dimanche. Malgré des mésaventures avec l’épuisette et une agrafe ouverte samedi, tout s’est bien déroulé. C’était un week-end pour nous !

AFCPL : La suite de la saison vous la voyez comment maintenant ?
TPC : Nous allons pêcher comme nous le sentons sans se laisser disperser par les infos qui circulent. L’an passé, nous avons concourus sur 14 épreuves. Cela nous a plutôt pas mal réussi de faire ce que nous savons faire, simplement, sans nous prendre la tête. Nous allons donc continuer comme cela. Une victoire en poche, cela va nous aider à continuer la saison sereinement.

AFCPL : et le mot de la fin ?
TPC : Merci aux organisateurs, aux commissaires, à l’équipe de l’AFCPL, et à nos sponsors, Pêcheur.com, Navicom et Powerline. Nous avons vraiment apprécié les performances de leur nouveaux shads. Pas sûr que sans eux nous aurions gagné !

Team Biwaa : Alexandre/alexandre
Engagés depuis sept ans sur le circuit AFPCL, les frères Alexandre connaissent bien le milieu de la compétition et les principaux sites des opens. « Je connaissais le lac d’Annecy depuis l’an dernier et j’avais réalisé 2 jours de préfishing avec la capture de jolis spécimens (1m19 et 1m pour les brochets). » Explique Mathieu. « Sur cet open, les brochets n’étaient pas très actifs et se situaient dans environ 12m d’eau. Le sondeur Humminbird nous a permis de rapidement comprendre leurs localisations et comportements. Il fallait alors proposer un shad sur tête plombée de 20gr ramené lentement de manière linéaire. Pour ce faire, nous avons utilisé un Divinator Shad Biwaa en taille 6’’ et colorie Ivory pour présenter une proie conséquente et réaliste. Ceci a permis de cibler les poissons maillés directement sans perdre de temps sur les petits brochets qui étaient actifs. » Les objectifs de ce team sont clairs : « réaliser un podium général D1 en 2011.» Le team est conscient que les 20 teams engagés seront des adversaires redoutables par leur talent mais comme ils le disent si bien : « l’adversaire le plus important restera les poissons qui seront toujours difficiles à leurrer ! »

Interview team Lucky Craft - Ryusuke Hayashi/Grégory Steff
Ryusuke a débuté la pêche aux leurres à l’âge de neuf ans au Japon. Il a participé à des compétitions de pêche dans un Club amateurs lorsqu’il vivait à San Francisco (USA) il y a une quinzaine d’années. Depuis quatre ans, il a rejoint l’AFCPL Boat Tour. “ Je suis venu l’été dernier durant deux jours pour pratiquer sur le lac d’Annecy en prévision de cet open. Cette année, je n’ai pas eu assez de temps pour pré-fisher. Par contre, vendredi j’ai bénéficié de quelques heures de navigation avec le système Humminbird, combiné aux points GPS de l’été dernier, cela m’a beaucoup aidé. Avec Grégory nous ne nous attendions pas à entrer dans le top 3. Beaucoup d’équipes D1 vivent à proximité du lac l’Annecy et pratiquent régulièrement ce plan d’eau. Les conditions de pêche ont été très difficiles car très différentes de celles qui se pratiquent habituellement. Dès le premier jour, nous avons commencé à pêcher avec un shad (soft lure) et quelques Crankbaits(Lucky Craft Flat CB D-20). Grégory a trouvé le bon pattern avec un shad soft lure. Nous avons eu beaucoup de chance ! Comme tout le monde le sait Grégory et moi sommes des pêcheurs de black bass. Comme je le dis toujours, notre apprentissage au brochet et au sandre a vraiment été très, très dur.» Après trois années de compétition sur le circuit AFCPL, le team a de nouveaux objectifs. « Après avoir remporté la 6ème place en D1 l’année dernière, nous visons le top 3 du podium national cette saison! »

Résultats Open Annecy D2
1.Lensi/Dybich, team CPGL/pêcheur de la cité : 11.299,80 points
2.Dumoutier/Lapierre : 10.476,40 points
3.Baudot/Denayer : 9.912 points


Interview de Lensi et Dybich (CPGL/ Pecheur de la Cité), vainqueurs D2
AFCPL : Vous réalisez une super pêche ce week-end avec 4 brochets dont 3 de plus de 90 cm. Expliquez-nous la clé de votre réussite ?
L et D : Nous ne connaissions pas vraiment le lac puisque nous ne sommes venus qu’une seule fois avec un compétiteur D1. Nous avons pêché au shad en linéaire dans des fonds entre 12 et 15 mètres. Nos shads, des Divinator S 6.5 et de RT Shads 7, étaient blancs et plombés à 28 grs. Ce qui a peut-être fait la différence, c’est la discrétion de nos montages (5 m de fluoro 28/100 et 20 cm de 60/100 en pointe) ou notre animation. Toutes les touches nous les avons eues en animant tout doucement à la limite de frétillement du shad, juste au dessus du fond. Nous avons malheureusement perdu un autre gros poisson. Nous gagnons donc avec moins de regrets.

AFCPL : Beau début de saison après le podium du Grand Large !
L et D : Oui, au Grand Large, nous avions déjà fait second (premiers des D2). Cela commence fort. Nous serons aussi à Vassivière puis certainement en automne à Chalon et Villerest. Si la chance nous sourit, nous espérons une accession en D1 la saison prochaine.

AFCPL : Et le mot de la fin ?
L et D : Le cadre est splendide. Cela a vraiment été une aide à notre motivation ce week-end. Nous avons été accueillis par une équipe d’Annecy Lac Pêche vraiment très sympathique. Nous reviendrons.

ITW Charles Bastien – Société Rod&Pod
Comme les deux dernières années, nous étions présents sur le premier open boat Tour D1 en appui logistique de l’AFCPL et en assistance technique pour tous les compétiteurs. En parallèle, nous avons apporté aux pêcheurs locaux des informations liées au fonctionnement et aux différentes possibilités d’utilisation des écho-sondeurs Humminbird. De même nous avons beaucoup renseigne sur le système I-pilot, incluant un récepteur GPS qui permet à certains moteurs électriques Minn Kota de pouvoir se repérer dans l'espace et ainsi bénéficier de fonction "autonomes" comme l'ancrage magnétique. Les nombreux visiteurs ont pu eux aussi bénéficier de tous ces conseils et pour certains découvrir ces matériels embarqués sur les bass boats de notre team de compétition. Nous sommes particulièrement satisfaits de la 2ème place de notre team Alexandre/alexandre, la seule équipe prétendant à la victoire à ne pas faire une contre performance ! A noter le plus gros brochet de 1050mm leurré par Benigne Ampaud/Fréderic Charrais. La pêche a été particulièrement difficile durant le week-end et la victoire en a été que plus appréciable. Ce week-end D1 a été pour nous d'autant plus plaisant que le cadre du lac d’Annecy est somptueux avec ses eaux claires encadrées des montagnes, notamment le massif des Avaris. Rendez-vous à Vassivière (87) pour la seconde manche D1 les 25 et 26 Juin 2011.

Contact Presse : Isabelle Bordet – 06 12 04 63 19 – ib2b@wanadoo.fr - www.afcpl.eu
Lire les articles en relation avec : peche > carnassiers

Département : 74-Haute-Savoie

Mots clé : carnassiers AFCPL brochet sandre perche float tube 

Graines Ready Mades, ce qu'elles valent vraiment

(2011) - appâts carpe - pêche de la carpe - 2011-03-01
Pour en savoir plus lire l'article paru dans Média Carpe - mars 2011 n°98

Source : Média Carpe - Revue de presse
Le pouvoir d'attraction des graines sur les carpes n'est plus à démontrer. Il faut cependant reconnaitre que leur préparation nécessite une logistique assez lourde : trempage, cuisson, sucrage et aromatisation, stockage ... Toutes ces opérations peuvent en rebuter plus d'un. Mais avec les graines préparées, on élimine toutes ces étapes contraignantes. Cette innovation change radicalement la donne et mérite bien une petite expertise. On est en droit de se demander si les graines sorties du sachet valent celles que nous préparons avec amour et avec notre sueur. Alors, les graines ready-mades, arme utile ou simple gadget ? ... (Jean-François Malange)
Lire les articles en relation avec : peche > carpe


Carp Spirit
Mots clé : carpe graines 

Winter winner !

(2010) - technique carpe - pêche de la carpe - 2010-12-09
Pour en savoir plus lire l'article paru dans Carpe Scène - décembre 2010 n°24

Source : Carpe Scène - Revue de presse
Seul, calé dans mon abri, j'admire les reliefs de la nature se vêtir d'un tendre manteau blanc. J'ai pour seule compagnie une horde de mésanges venant grignoter les quelques miettes de bouillettes lourdement épicées que je leur ai offertes. C'est hot ! Il fait nuit noire, il est 17H30 ! Tour à tour mon canapé et ma couette me rappellent à l'ordre. Ce spectacle unique, cette atmosphère particulière et la tranquilité qui règne me laissent béat. J'attends la touche. La pêche en plein hiver est un peu un défi que l'on se lance à soi-même, un défi ultime qui de par la sévérité des conditions démultiplie le plaisir et le mérite une fois l'objectif atteint. J'aime ce challenge, celui qui demande une grande abnégation mais également une logistique et une stratégie calculée si l'on ne veut pas faire face à de grandes désillusions. Au-delà de la passion, laissez l'hiver vous enivrer ... (Bruno Médou)
Lire les articles en relation avec : peche > carpe

Mots clé : carpe 

AFCPL TOUR NATIONAL 2010 OPEN D1 & D2 ILLEX du canton de Penne d’Agenais – 17 et 18 Juillet 2010

(2010) - - compétition carnassiers - pêche des carnassiers - 2010-07-21
résultats
Compte rendu Penne d’Agenais 2010 : Team AMPAUD / CHARRAIS

Alors que nous avions encore dans la tête la pêche de perches et sandres sur Vassivière, nous avions du faire table rase des techniques et nous préparer à affronter les black-bass du Lot, assez connus pour leur habilité à refuser les leurres souples si généreusement présentés par les compétiteurs. Pour ma part, la dernière fois que je m’étais essayé à ce jeux remontait à….Penn 2009…..Plus rien à voir avec mes années fastes où le black -bass était ma quête, mon grâle, ma bataille !!! Compétition oblige, Fred et moi avions dû nous mettre à la pêche à gratter pour nous faire une petite place sur le circuit AFCPL. Cette années, au dire des gens du coin et des compétiteurs qui avaient pu s’entrainer sur le parcours durant le début de saison, la population de black-bass était redevenu intéressante et les poissons de 40 et + devraient refaire parler d’eux durant ce week-end.


Après un repérage le matin même de la compétition, nous avons effectivement vu quelques poissons par-ci par-là et avions donc décidé de démarrer notre pêche par celle du bass. Ca tombait bien, on démarrait la compétition à 12h30 et les poissons devraient être actifs la première heure. On démarre dans la troisième vague : avec un peut de chance notre premier poste ne sera pas pris….c’est le cas, personne vers l’arbre sur lequel nous avions aperçu 5 bass maillés. Je positionne le bateau de biais tout en gardant assez de distance entre nous et le poste. Notre but est de les faire sortir un par un sans faire peur au reste de la troupe. Canne casting en main avec du 40/100, ça devrait le faire. Mon choix s’est porté sur un leurre de surface à hélice des années…90. Premier lancé de plus de 30 mètres, une animation, deux…ils sont là !!!!Fred, poisson, poisson !!! J’ai beau mouliner tout ce que je peux, je n’arrive pas à diriger le poisson comme je veux, je vérifie le frein en deux seconde pour me rendre compte qu’il est pourtant serré à bloc. Le black-bass prend la direction des branches et je ne peux rien faire. Ni une ni deux, j’empoigne la canne par le milieu et tire dessus tant que je peux. Soudain, Fred me dit…t’en as deux…..D’un seul coup je comprends pourquoi ce n’est pas moi le plus fort…ils sont deux contre moi et font à vu de nez 43 à 45 cm chacun. Puis soudain, l’un des poissons fait un saut et prend la direction du bateau, le deuxième, obligé de le suivre se débat temps bien qu’il arrive à se décrocher et Fred fini enfin à épuiseter le deuxième poisson…soulagement et petite déception à la fois. La compétition ne pouvait pas mieux démarrer. 43cm de bass nageait déjà dans le vivier alors que beaucoup des compétiteurs n’avaient pas encore trempés le moindre leurre dans l’eau. Les autres black-bass dans la branche avaient compris qu’ils n’étaient plus bon de s’alimenter et c’étaient déjà retranchés au fin fond du bois attendant des jours meilleurs. Au bout d’une demi-heure, Fred fait son premier bass de l’année en pêchant au cranckbait couleur écrevisse….et de deux. Les poissons sont effectivement là mais moins actifs que nous le pensions. Il nous faudra ensuite une bonne heure pour rajouter un bass de 33cm. Ensuite, Fred se fait démonter par un brochet de plus de 90cm en pêchant au jig. Le poisson a le temps de Faire un rush, puis deux mais finalement couple la ligne de 40/100 en faisant un double saut périlleux vrillé et renversé…Le quatrième et dernier bass sera fait sur une écrevisse en montage texan. Rien de très innovant, mais terriblement efficace. En moins de 2h30 on a fait notre quota de bass, n’étant certainement pas les seuls à l’avoir fait, il faut faire le bon choix, brochet….sandre…sandre brochet…. finalement, on va au sandre. On avait repéré le matin même un ou deux endroit avec notre HDS de chez Lowrance où les sandres devaient certainement se tenir. Premier arrêt, pas grand-chose au sondeur, mais on essaye quand même. On fait bien car un lancer plus tard, je remonte un peut surpris une belle perche de plus de 33cm. Avec Fred, on appelle cela un poisson bonus : on ne le cherchait pas mais ça fait toujours du bien. Encore 3h30 de pêche et toujours pas de sandre. Notre choix se porte alors sur une zone en amont de Penn. La plupart des compétiteurs sont descendus et nous pensons que nous aurons moins de mal à trouver une zone qui n’a pas encore été exploitée. Au Structure scan, des poissons sont actifs, mais pas au fond. Je m’applique à pêcher au petit leurre, lentement, mais rien. Soudain Fred voit une petite chasse au milieu de la rivière. Ni une ni deux, il lance une lame de chez Ecogear et ramène le plus vite possible. La canne plie et une autre perche nous fait le plaisir de visiter notre vivier. On vient de comprendre que des perches sont en chasse. En moins de 15 minutes, on terminera notre quota. Neufs poissons déjà et pas un seul sandre à l’horizon. De retour à la mise à l’eau le soir, on apprend que plusieurs équipes (et pas des moindres) ont fait quota de brochet !!! Sur la feuille de marque, on est deuxième de la première manche. Plus de poissons mais de moins de points au cm. Si on veut rester sur le podium, il faudra chercher une autre espèce car les chasses de perche, ce n’est pas tous les jours qu’on en trouve !!!

Le soir, les compétiteurs se retrouvent au repas avec musique, dancing (pour ceux qui le désirent) et un feu d’artifice tiré pour l’occasion. Coté organisation, chapeau messieurs !!! Pour nous, débriefing de la journée, préparation de la journée à venir et surtout dodo car on doit se réveiller à 5 heures pour être à l’heure.

Comme prévu, départ dans la brume du matin. Cette fois-ci on cherche avant tout les sandres qui nous font défaut depuis le début de la compétition. L’année précédente s’étant gagnée avec cette espèce, il faudra en trouver sinon on ne sera pas bien classé. Premier lancer, première touche, premier décroché pour Fred. Ca commence bien !!! Puis, ça devient du grand n’importe quoi. En moins de 10 minutes on se retrouve avec le maximum de poisson autorisé dans un vivier. 3 sandres et 2 perches tous pris en pêche rapide alors qu’il y a plus de 8 mètres de fond. Les poissons sont en activité et chasse juste sous la surface. La lame VX40 fait donc son effet : facile à lancer loin et vibrations assurées. On retourne donc voir les commissaires à quai, surpris de nous voir débouler de si bon heure « vous avez oubliés quelque chose ? » nous demande t’on « non, par contre on aurait besoin de la mesure et d’un commissaire pour nos cinq poissons, s’il vous plaît ». La mesure et les photos souvenir dans la boite, on repart avec dans l’esprit de rajouter du bass à notre actif. On a pas mal d’avance sur nos concurrents et un nouveau quota bass n’est pas impossible, même si cette fois-ci ils ont été averti qu’une compétition se déroulait chez eux. De retour sur la partie basse de la rivière on apprend que les poissons ne sont pas au rendez-vous. Les quelques compétiteurs que nous rencontrons ont la mine des mauvais jours. Fred me rappelle alors qu’il a un compte à rendre avec un Brochet de 90 et plus. Je ne vais pas me faire prier. Il a tout prévu : un gros jig de 28 gr, un traileurs à faire pâlir un pêcheur de bass et du fluorocarbone de 70/100. « Tu vas voir ce que tu vas voir » dits-t-ils tout haut « si j’ai de nouveau la tape, il ne m’aura pas cette fois-ci… » Un lancer après je le vois faire un bon, la tape était bien au rendez-vous, je le vois s’arcbouter pour sortir un ferrage de derrière les fagot : mais surprise au lieu de voir la canne plier en deux sous le poids d’un gros brochet comme prévu, la puissance de la canne Kaede XH propulse dans les airs….un sandre de moins de 45cm. Ni une ni deux Fred attrape son fil au vol et dirige le poisson en direction du milieu du bateau. Aussitôt celui-ci se décroche…heureusement au milieu du matériel. Et voilà, le quota sandre et fait….On ne peut pas dire que c’est fait d’une façon très conventionnelle, mais bon on le prend quand même. Il nous reste deux heures pour passer à la vitesse supérieure et pêcher le bass dans le fin fond des branches en espérant débusquer des poissons qui n’auraient pas encore été sollicités. Des bass, on en sort un paquet, mais aucun n’atteint la taille légale de 30cm. Si ceux qui avaient trouvés les brochets ont renouvelés leurs exploits, nos sandres et perches feront pâle figure. Enfin, après un pitching sous une branche, un tape comme on les aime me rappelle à la réalité, le ferrage et puissant et le poisson prend aussi tôt le large. Le fil se tend et commence à monter…c’est un beau bass et il va sauter. Fred, poisson maillé !!!Epuisette, épuisette….un saut puis deux et enfin notre premier bass maillé de la journée se retrouve au fond de l’épuisette. Encore un peut de temps pour espérer faire mieux, mais cette fois-ci ce ne seront plus que des non maillés qui prendront nos écrevisses. Bilan de la journée, trois espèces et 7 poissons. On aura fait de notre mieux. Si quelqu’un nous bas on ne pourra que s’incliner.

De retour au quai, pour rendre la feuille de marque on comprend vite que la pêche était beaucoup moins fructueuse pour les autres compétiteurs, Sylvain et Gaël arrivent : deux poissons (ouf) : Fred et Iraille…un poisson (ça commence à sentir bon). Au final, nous apprendrons qu’on a pris la première place au général avec un total de 16 poissons. On se regarde avec Fred, une tape dans le dos…pour une fois, tout c’est passé comme on l’aurait espéré.

Si cette fois-ci on a eu le nez fin sur certaines techniques à utiliser, cela nous aura permis aussi d’apprendre encore une fois sur le comportement de certaines espèce comme le sandre et la perche en rivière. Alors qu’on les aurait cru au fond dans des fausses, ils étaient plutôt entre deux aux à l’abri des verticaliers et drop-shoter. ….et dire que la prochaine fois ça sera peut-être tout le contraire…C’est pour ça qu’on aime tant la pêche.

Pour finir, Fred se joint à moi pour remercier les organisateurs de la compétition ainsi que tous les bénévoles qui ont fait en sorte que les compétiteurs se sentent comme chez eux durant deux jours. Un grand merci également à Rod & Pod pour la mise à disposition d’un stand prêt pour toute réparation liée à une casse éventuelle de matériel nautique. Merci aussi à Pêcheur.com, Lowrance, Motorguide et Pesca nautic pour leurs soutiens logistiques et matériels durant la saison AFCPL 2010.


Contact Presse : Isabelle Bordet 06 12 04 63 19 ib2b@wanadoo.fr
Lire les articles en relation avec : peche > carnassiers

Département : 47-Lot-et-Garonne
Mots clé : afcpl street fishing carnassiers 

AFCPL TOUR NATIONAL 2010 – OPEN D2 de Saint Michel (29) – 19 & 20 Juin 2010

(2010) - - compétition carnassiers - pêche des carnassiers - 2010-07-21
résultats
Rambaud/Le Challier, maîtres à Saint Michel

Organisé pour la première année par la Fédération de Pêche du Finistère en collaboration avec les collectivités locales (Commune de Brennilis, Communauté de Communes du Yeun Ellez) et soutenu par l’Association Française de Pêche aux Leurres (AFCPL), le quatrième open de la division 2 du National Tour 2010 a eu lieu sur le lac Saint Michel au cœur du parc naturel régional d’Armorique. Particularité : une profondeur moyenne de 1,5 m et des fonds peu marqués, autant de caractéristiques peu banales pour un lac de barrage et pour les 12 équipages engagés.

Premiers points
Cet open a été marqué par un départ silencieux pour ces bateaux équipés de moteurs électriques. Dès les premières minutes, la plupart des équipages se sont dirigés vers la zone du barrage, le secteur de l’anse du Forchan ainsi que sur la rive sud du lac. Les échosondeurs avaient manifestement parlé la veille. Pour autant, les deux premiers poissons maillés (perches de 28 et 35 cm) sont rentrés, au crankbait, juste en face de la zone de départ par l’équipage Kerguen/Beurel. Autour du barrage et de l’anse de Forchan, la ronde des bateaux a commencé. Le vent de nord-est, qui souffle assez fort, a obligé les compétiteurs à corriger les dérives à l’électrique. La pêche s’est faite essentiellement sur les cassures. A ce jeu, c’est l’équipage Riaux/Gautier qui tire son épingle du jeu. Dès le départ, ils ont réussi à arriver les premiers sur une zone prometteuse et, consciencieusement, la pêcheront une bonne partie de l’après-midi. Résultat : deux brochets maillés (71 et 65 cm) qui leur assurent la première place de l’open de cette première manche (1370 points). Au final, 10 poissons auront été validés lors du premier round : 4 perches et 6 brochets, dont un de 79,5 cm qui permet à l’équipage Charrais/Rigolet de s’octroyer la 3ème place du classement provisoire (795 points). La seconde position a été monopolisée par Jacqueline/Cadiou (1010 points). A noter que durant cette manche, l’équipage Rambaud/Le Challier a touché, en power fishing, 7 brochets mais n’en n’a rentré qu’un seul (74,5 cm). De quoi donner de l’espoir pour le lendemain.

Rambaud/Le Challier, montrent les dents

Dès dimanche 8h00, le lac est lisse, plongé dans la brume. Compte tenu des informations de la veille, la flotte s’est dirigée principalement vers la rive sud du lac. Un fond de 90 cm prolongé par une cassure concentre l’attention des pêcheurs. Un léger vent d’est commence à se lever. C’est sur cette zone, peu pêchée la veille mais localisée par plusieurs compétiteurs, que l’équipage Rambaud/Le Challier va sortir le grand jeu avec des leurres durs. « Il ne fallait pas être tendre » dira Xavier Le Challier pour imager sa façon de pêcher : de grandes tirées verticales suivies de descentes contrôlées du leurre. Ainsi, Buster, spinner et autres lipless ou blade leur permettent de faire le quota de brochets (75 cm, 85 cm) et le big fish (1,09 m). Incroyable ! Ils se permettent le luxe d’enchainer également 3 perches maillées (36, 37 et 39 cm) au lipess, lorsque le vent se calme. C’est donc avec plus de 4,5 m de poissons validés (4578 points) qu’ils remportent pour leur première sortie 2010, le premier open AFCPL de Saint Michel. Succès total puisqu’ils trustent également le classement perche, le classement brochet et le big fish. Et dire qu’ils avaient été les premiers inscrits à cet open. Faut-il y voir un signe prémonitoire ? Derrière eux, Riaux/Gautier sauvent la deuxième place (2183 points) en rentrant deux perches (41,5 cm et 39 cm) et conservent leur avance sur l’équipage Charrais/Rigollet, 3ème avec 1667 points, qui valident les deux plus grosses perches de l’open (42 cm et 44 cm) pêchées au shad. Déception pour l’équipage Jacqueline/Cadiou qui finira au pied du podium faute de n’avoir pu capturer aucun poisson maillé lors de cette manche. Au final, sur les deux manches, 25 poissons auront été validés dont 14 perches de 28 cm à 44 cm (taille moyenne 36 cm) et 11 brochets de 65 cm à 1,09 m! (taille moyenne 75 cm).Seuls deux équipages sur 12 n’auront pas validé de poissons.

Deux spécificités à souligner lors de cet open :
- dans un souci de cohérence avec les missions de la Fédération (protection du milieu aquatique), le choix avait été fait d’assurer une restauration issue de produits de l’agriculture biologique. Un point apprécié des compétiteurs.
- le choix de mettre en place, pour le brochet, une taille légale de capture de 65 cm prouve son efficacité sur les populations quand on regarde la taille moyenne des captures validées.

Efficacité et performance pour l’équipe organisatrice et ses partenaires

Bien évidemment cet open n’aurait pu avoir lieu sans l’engagement du personnel de la Fédération de pêche, des bénévoles des AAPPMA, le soutien de détaillants locaux d’articles de pêche (Le Nautilus à Douarnenez, Alré Pêche à Quimper, Floricane à Plougastel Daoulas, Riverstones à Morlaix), de la société Objectif Pêche et également des guides de pêche diplômés (Gaël Rogant, Bruno Joncour et Loïc Moreaux) qui ont dotés les premiers lots de journées de guidage et bien sur de la commune de Brennilis et de la Communauté de Communes du YeunEllez pour leur soutien technique et logistique.

Résultats Open de Saint Michel
1. Rambaud/Lechallier : 11.135,60 points
2. Riaux/Gautier : 10.136,60 points
3. Charrais/Rigollet (Minn Kota, Rod&Pod) : 9.513,40 points

Résultats général provisoire après l’open de Saint Michel
1. Mourier/Gautier : 18.394,20 points
2. Garcia/Fromentin : 11.726,60 points
3. Rambaud/lechallier : 11.135,60 points
4. Passet/Bazin : 11.055 points
5. Teterycz/Frindel (Trendel) : 10.916 points


Lire les articles en relation avec : peche > carnassiers

Département : 29-Finistère
Mots clé : afcpl street fishing carnassiers 

AFCPL TOUR 2009 - DIVISION 2 - OPEN DE CHATELLERAULT (86)

(2009) - - compétition carnassiers - pêche des carnassiers - 2018-08-12
résultats
AFCPL TOUR 2009 - DIVISION 2 - OPEN DE CHATELLERAULT (86)
26 & 27 Septembre 2009
Communiqué de presse n°63 - 2009

La place d’honneur pour Jacqueline/Cadiou
C’est sous un soleil au zénith que s’est déroulée la première édition Châtelleraudaise de compétitions de pêches aux leurres. En rejoignant Chatell’Expo (Foire Exposition de Châtellerault), l’Association Carnass’86 a ainsi sensibilisé un maximum de visiteurs à ces compétitions sportives. Les nombreuses démonstrations et animations mises en place ont captivé un large public de non initiés et bien sûr de pêcheurs : exposition de matériel de pêche, de bateaux, piscine de démonstration, simulateur de pêche et initiations à la pêche aux leurres. L’aide logistique de la Fédération de Pêche de la Vienne, de la mairie de Châtellerault, du Conseil Général et de Chatell’Expo a permis de faire de cet évènement un véritable succès.
Côté pêche, les premiers diagnostics de pré-fishing annonçaient un week-end plutôt ardu. Après un début de saison prometteur où de nombreux bass et brochets avait été capturés, les résultats estivaux avaient été assez aléatoires, sauf pour les silures avec de nombreuses captures de spécimens records.
Sur la première manche du samedi, la majorité des équipes avait choisi de pêcher rapidement, notamment dans les berges au spinnerbait et jerkbait. Après de nombreuses captures de petits brochets (35/40cm), il a fallu se rendre à l’évidence que les beaux spécimens étaient peu actifs. Au final, c’est un tableau journalier assez varié qui s’affiche : toutes les espèces y sont présentes sans qu’aucune d’elles ne se démarque. Même les silures pourtant hyperactifs toute la saison, se font discrets avec peu de capture (et tout de même quelques casses). Un « pattern » assez compliqué à trouver avec des poissons capturés sur tous les type de postes, aussi bien en texan, qu’au spinnerbait, au crankbait… ou en verticale. L’équipe Pellot/Amillard remporte, samedi, la première manche avec un brochet de 61cm, l’équipe Cadiou/Jacqueline, pourtant spécialisée cette saison sur la perche, s’offre la deuxième place avec un sandre de 55,2cm, et la demi-équipe Decours/Munoz (Decours pêchant seul), rejoint la troisième place avec un black bass de 37cm.
Le dimanche, fort des informations de la veille, de nombreux compétiteurs ont choisi des pêches lentes : verticale, plomb palette et mini leurres sont de sortie. Les perches feront les frais de ce changement de stratégie avec de beaux spécimens capturés (40/43cm). Mais la pêche restera tout de même difficile sur cette journée dominicale malgré de très nombreuses captures de petits brochets non maillés, ce qui est d’assez bon augure pour les années à venir. L’équipe Cretois/Asselin s’impose sur cette deuxième manche avec un sandre de 53,5cm, le tandem Pellot/Amillard affiche une perche de 43,3 et l’équipe David/Moreau revient avec une perche de 41cm.
Après avoir frôlé le podium lors de l’open de Guerlédan, le team Jacqueline/Cadiou remporte la place d’honneur à Châtellerault. A noter la belle progression de ce team tout au long de la saison.
Le retour des compétiteurs a été un des moments forts du week-end avec la présence massive de visiteurs sur le stand de la Fédération de pêche de la Vienne. Les nombreuses animations : simulateur, piscine de démonstration, initiations à la pêche aux leurres, et démonstrations de float tube ont drainé un large public durant ces deux jours.
Classement général Open de Châtellerault:
1er : Jacqueline – Cadiou : 10.167 points
2ème : Decours - Munoz, team Illex : 10.051 points
3ème : Rambaud - Lechallier : 9.530,40 points
4ème : Pellot – Amillard : 9.182 points
5ème : Couradeau - Dubois (Pescanautic-Ecogear-Lowrance) : 8.854 points

Contact presse AFCPL : Isabelle Bordet – IB2B - 06 12 04 63 19 – Email : ib2b@wanadoo.fr
Lire les articles en relation avec : peche > carnassiers

Département : 86-Vienne
Mots clé : afcpl compétition leurre 

AFCPL TOUR 2009 - DIVISION 1 et DIVISION 2 -OPEN DE BISCARROSSE (40) - 10 et 11 octobre 2009

(2009) - - compétition carnassiers - pêche des carnassiers - 2009-10-26
résultats
AFCPL TOUR 2009 - DIVISION 1 et DIVISION 2 -OPEN DE BISCARROSSE (40) - 10 et 11 octobre 2009
Communiqué de presse n°69 - 2009

Jullian/ Irailles renouent avec la victoire

C’est sous un ciel mitigé, voir pluvieux, que les teams D1 et D2 de l’AFCPL Tour 2009, se sont affrontés sur le magnifique lac de 5800 hectares de Biscarrosse-Sanguinet. Organisé pour la seconde année par les AAPPMA de Biscarrosse et Sanguinet avec le soutien logistique de la municipalité de Biscarrosse et l’appui de la mairie de Sanguinet, ce treizième open de la saison a tenu ses promesses pour la pêche à la très grosse perche.

Alors que tous les dés ne sont pas encore vraiment joués pour le podium final, il règne une véritable effervescence dans les rangs de la D1. Places d’honneur pour les uns, élimination de la D1 pour les autres…les compétiteurs jouent stratégie, technique, pré-fishing et s’arment des dernières nouveautés ou puissent dans leur botte secrète pour engranger les points tant convoités. Talonnés par une division 2 performante et musclée, les compétiteurs D1n’ont qu’à bien se tenir ! Parce qu’en D2, les places aussi sont chères, même les champions en herbe boostent leurs cannes et rêvent de victoire.

D1 : Jullian/ Irailles retour vers des podiums
Après avoir joué les fantômes pendant quelques mois, le team Jullian/Irailles réapparait avec la forme des grands jours. Sans aucun pré-fishing mais avec de beaux atouts en main (contacts Eric Zai), le team Illex met à profit ces informations. « Samedi, nous pêcherons dans le lit de la rivière entre 4 et 12 m, dans la baie de Sanguinet. Les premières heures seront longues, les touches rares. En milieu de manche, deux perches maillées succombent au célèbre "plomb pal". Nous tentons de varier les secteurs sans succès. Comme à notre habitude dans ces cas- là, je prends 5 minutes pour repasser la zone au side pour localiser un hypothétique banc de perches. Bingo!!!!! Notre Humminbird vient de détecter un vieil arbre sur un cassant, il est habité. Rapidement Olivier enchaine les trois poissons qui assurent le quota. Dimanche, nous prenons le risque de pousser en bout de conche sur des shallows. La veille très peu de brochets et encore moins de sandres ont été pris, il nous faut donc un de ces poissons. Mais rien n'y fait. Soudain le temps change, couvert et chaud ça sent le top water. Je sors une vieille connaissance du lac : un chatterbeast 145 Bone propulsé par la cover breaker H. La réponse ne se fait pas attendre. En 30 minutes de folie , les attaques vont s'enchainer avec uniquement du 40 up. Incroyable, rejeter des perches de 40 cm en compétition : du pur bonheur. »

De son côté, le team Ampaud/Charrais joue la course contre la montre pour renouer avec un podium de fin d’année. A savoir que les 5 premiers teams tiennent dans un mouchoir de poche, excepté Samir et Naser. « Notre stratégie était de nous concentrer sur des petits obstacles plutôt que de grosses structures. Nous sortons 5 perches en 4 heures avec de petites cuillers à dandiner de moins de 15 gr. Puis nous pêchons deux brochets de 58 et 54 cm au spinnerbait et au gros shad. Ce n’est que deux heures avant la fin que Fred prend un brochet de 72 cm. Le dimanche, après quatre heures de pêche, aucune équipe n’avait comptabilisé de quota et ce n’est qu’une heure avant la fin qu’elles ont trouvé des bancs de très grosses perches chassant en surface. Après réflexion, nous prenons le risque de traverser le lac avec énormément d’espoir sur ce der des ders. Les premiers lancers ne sont pas concluants mais Fred à soudain une tape puis une autre avant de sortir une perche puis un brochet tout juste maillé ... »

Résultat Open de Biscarrosse D1
1.- Jullian/Irailles, team Illex, Rod&Pod, Pezon&Michel : 11.895 points
2.- Ampaud/Charrais, team rod&Pod, pecheur.com : 11.336 points
3.- Pavelic/Barnouin, team AMS, Powerline, Navicom : 10.726,50 points
Classement provisoire général D1 après Biscarosse :
1.- Khanfour/Hygonnet, team Rapala, VMC, Sufix, Humminbird, Minn Kota : 49.145,50 points
2.- Pouches/hygonnet, team Bassboat Europe, Pafex, Damiki : 41.955 points
3.- Ampaud/charrais, Rod&Pod, Pecheur.com : 41.561,50 points

D2 : Laval/Dardet confirment leurs performances
A 5 opens de la fin de saison, les pronostics vont bon train pour le top 5.

Team Laval/Dardet
« 6ème et dernier open de la saison pour notre team. L'avance que nous avons sur les deuxièmes (Bourdet-Bourgeais) est infime moins de 150 points au général. Nos amis (Schmit-Fauque) sont eux aussi de la partie. C'était pour nous l'open à ne pas rater. Samedi : tactique simple : pêche des bordures en power fishing et vertical power jig. C'est au cranck que nous attrapons les 5 des 6 poissons avec en prime le plus gros brochet (95cm) et la plus grosse perche (47cm). Dimanche : c'est avec une confortable avance sur le team Rapala que nous attaquons la 2ème manche. 2 heures plus tard le quota perche est atteint (5 perches pour une moyenne de 41cm). Pour le brochet, la chance n'est pas avec nous (maille à 60 cm et 2 brochets 59.8 cm et 1 brochet de 54cm). Nous réussissons à rentrer un sandre (67.3cm) en linéaire (pulse shad 15cm). Nous remportons cet open qui nous conforte à la 1ère place du général mais nous ne participerons à aucun des 5 opens de fin de saison, cela suffira t-il à rester en tête de la D2 2009 ?

Team Schmit/Fauque : « Nous avons axé notre pêche principalement sur les perches. Pour les montages et leurres, nous avons utilisé le jigging rap coloris clown en 11g, qui va aussi nous faire prendre un brochet de 70cm par 9m de fond, plomb palette agrémenté d'un drop et nos grubs favoris pour la perche à savoir les grubs de chez TriggerX. Par la suite nous prenons de très jolies perches (42cm à 49cm) aux leurres de surface avec un x-rap walk coloris gold et la plus grosse sur un 'popper redoutable' pour les perches le RATTLIN'Chug Bug (version 11cm black/red) de chez Storm...

Classement Open de Biscarrosse D2
1.- Laval/Dardet, team Purefishing, Lowrance : 11.472 points
2.- Schmit/Fauque, team Rapala, Shimano, Bassboat Europe : 10.591,20 points
3.- Tachoires/Servant : 10.591,20 points

Classement général Provisoire D2 après Biscarrosse
1.- Laval/Dardet, team Purefishing, Lowrance : 43.658,60 points
2.- Bourdet/Bourgeais : Team Pezon&Michel : 41.435,00 points
3.- Schmit/Fauque, team Rapala, Shimano, Bassboat Europe : 41.291,60 points



Informations Pêche
Globalement, on peut dire qu’il s’est pêché pour la D1 3 espèces
La perche : 230 prises, 41.15% maillées compétition (maillées à 25 cm) pour une taille moyenne de 25.8cm. 178 prises à la première manche et 82 à la deuxième, ce qui correspond à 6.84 prises par équipe et par manche, dont 2.82 « maillés compétition » par équipe et par manche
Le brochet : 10 prises, 30% maillés compétition (maillées à 60 cm) pour une taille moyenne de 55cm et 70% à la maille de 50cm. 8 prises à la première manche et 2 à la deuxième, ce qui correspond à 0.18 prises par équipe et par manche, dont 0.08 « maillés compétition » par équipe et par manche…
Le sandre : (un seul pris de 76cm donc trop peu pour en tirer quelques statistiques)
Pour plus d’informations : http://www.myfishingstatistics.com/fr/competition


Contact presse : Isabelle Bordet : 06 12 04 63 19 Email : ib2b@wanadoo.fr
Lire les articles en relation avec : peche > carnassiers

Département : 40-Landes
Mots clé : afcpl compétition leurre 

AFCPL Tour 2009 - D1 & D2 - GUERLEDAN BREIZH FISHING (22) - 19 et 20 Septembre 2009

(2009) - - compétition carnassiers - pêche des carnassiers - 2009-10-06
résultats
Rassemblement exceptionnel à Guerlédan (22)
Pas moins de 100 compétiteurs, à bord de bass boats, à pied ou en float tub s’étaient donnés rendez-vous sur le lac de Guerlédan, du côté de Caurel, pour un week-end sans précédent. Des teams renommés comme Khanfour/Kerdjou, Legendre/Even, Pouches/Hygonnet, Chastel/Besnard, mais également de nouveaux venus sur le circuit comme Paul Lemoine âgé de 13 ans en float tube, ont mis en exergue leur compétence pour palier une pêche difficile. Petits et grands, en tout plus de 2.500 visiteurs, ont pu bénéficier des conseils de toute l’équipe Rapala pour approcher une pêche moderne.
Sur ce vaste lac de 400 hectares d’une profondeur d’environ 27 mètres, brochets, sandres et perches ont été durs à débusquer. Beaucoup de compétiteurs en ont perdu leur latin. Dès le signal de départ du samedi, sous un temps plutôt grisonnant avec un vent léger, les 19 teams D1 et les 22 teams D2 ont foncé tout azimut sur le lac pour s’octroyer les places de choix. D’un avis général, les premières heures ont apporté un verdict qui annonçait beaucoup de poissons, mais non maillés ! Plus de 1.000 prises non maillées ont été comptabilisées durant le week-end.

D1 - Khanfour/Kerdjou signent leur troisième victoire de la saison
Les premiers lancés du samedi ont vite confirmé que la pêche serait particulièrement stratégique et ardue. Malgré cela certains ont su tiré leur épingle du jeu notamment Chastel/Besnard du team Amiaud, Pike’N Bass qui prend la tête du peloton. « On a pêché sur la partie basse du lac : 3 perches 302,320, 324 - 2 sandres : 495, 596. » En seconde position, les leaders du classement général provisoire : Khanfour/Kerdjou du team Rapala, VMC, Suffix, Humminbird, Minn Kota : «Ca sent le poisson maillé, mais on n’a pas encore vraiment compris comment les prendre. Perche 250, brochet 627 au jigging rap.»
Sous un soleil au zénith, la manche dominicale a permis à quelques-uns de finaliser leur quota. Après une première heure plutôt fructueuse, la pêche se calme jusqu’en début d’après-midi. Changement de main pour le podium, les doubles vainqueurs 2007 et 2008, Khafou-Kerdjou signent leur 3ème victoire de la saison. Leurs excellentes capacités d’adaptation leur permettent de tourmenter brochets, sandreset perches. « La difficulté était de bien différencier au sondeur les échos exploitables. Nous avons évacué les techniques au fur et à mesure.
Comme nous avions de mauvais résultats au leurre souple, nous avons essayé le jigging rap de la couleur de l’eau et pratiqué une pêche plus lente. Nous sommes restés au même endroit car nous avions repéré beaucoup de bons échos. La bonne animation consistait à ne pas trop décoller le leurre. Le jigging rap cela les énerve vraiment. » Deuxième marche du podium pour Chastel/Besnard, team Amiaud, Pike’N Bass : « Une pêche difficile. Nous avons utilisé le plomb palette. Les poissons se déplacés, il fallait les trouver. Notre objectif 2009 est de finir dans le top 10.» Garza/Weill du team Illex, Navicom, Humminbird avec 3 perches supplémentaires le dimanche (255, 264, 264) montent sur la 3ème marche. Venus tout droit de l’Aveyron, Marragou/Chardenoux du team Daiwa, Bass Boat Europe rodez remportent le big sandre (665) du week-end. A noter la belle prestation de Compain/Maistrello du team Pafex venus de St Albin (38) qui s’imposent en pole position sur le classement brochet (715) « Nous avons pêché tout le week-end au lipless napjaru, 28 grs, bronze de Pafex. » Quant à Regnault/Guichon du team Ultimate Fishing, ils règnent sur le classement perche (415)

Le team Guidolin/Poincot du team Rod&Pod aborde la 10ème place. « Vendredi matin, nous avons profité de notre échosondeur Humminbird 1197 CSI pour localiser quelques points GPS. Le résultat est clair les perches sont très représentées sur ce lac. Samedi, nous décidons de pêcher le brochet en bordure avec des chatterbaits, spinners et cranckbaits pour Stéphane et moi au leurre souple type turbo shad blue crystal de chez Bass assassin enduit d’attractant Mustad walleye de façon massive. Très vite Stéphane attrape un brochet non maillé puis plus rien pendant 30 minutes. Nous passons sur les perches avec comme pattern, des blades, jigging rap de chez astucit et bien sur plomb palette accompagné d’un octopus vert et jaune fluo. Nous finirons avec seulement 3 perches maillées »
En 12ème place, Ampaud/ Charrais du team Rod&Pod, pecheur.com habituellement en haut du classement a rencontré quelques difficultés ce week-end. « Bien que les poissons soient visibles et nombreux sur nos side imaging nous avons eu beaucoup de mal à les faire mordre. Un brochet de plus de 65 cm et une perche de 27 cm succomberont à nos leurres durs à palette. La suite sera beaucoup plus dure avec de nombreuses perches non maillées et une coupe de brochet. Une eau plus claire que d'habitude a certainement fait descendre les poissons dans les profondeurs. »

Résultats D1 Open de Guerlédan 2009
Perches : 43 - Brochets : 7 - Sandres : 13
1er. - Khanfour/Kerdjou, team Rapala, VMC, Suffix, Humminbird, Minn Kota : 12.172,50 points – 3 Brochets
(627,638,680), 3 sandres (512,535,546) et 3 perches (255,258,294)
2ème - Chastel/Besnard, team Amiaud, Pike’N Bass : 10.653,50 points – 4 Perches (270, 302, 320, 324), 2 Sandres
(495,596)
3ème - Garza/Weill, team Illex, Navicom, Humminbird : 9.980,50 points – 7 Perches (250, 255, 264, 264, 285,
303, 340,
D2 - Lire/Faure s’imposent sur les deux manches
Du team Pezon&Michel, Lire/Faure s’imposent sur les deux manches avec 6 poissons dont la big perche (405). Asselin/Crétois du team
No Kill Génération, Fun Yak réalisent dimanche le big sandre (540) s’octroyant ainsi la seconde place. « En 1ère manche nous avons eu du mal à trouver nos repères sur ce lac immense et après avoir gratté toute la journée, c'est au cranckbait que nous ferons notre première perche maillée (272). En seconde manche, nous pêchons un sandre au plomb palette sur une boule de poissons repéré au sondeur. Nous optons pour cette stratégie ce qui nous rapportera 2 perches maillées en plus. » Bernard/Belin signent la 3ème place avec un beau score sandres. Jaqueline/Cadiou se distinguent avec le big brochet et rejoignent la 4ème place. En 5ème position, Khelstovsky/Magret ont ciblé les perches qu’ils ont pêchées au plomb palette.

Résultats D2 Open de Guerlédan 2009
Perches : 28 - Brochets : 1 - Sandres : 3
1er- Lire/Faure, team Pezon&Michel : 10.888,80 – 4 perches (281, 286,346,405) – 2 sandres (510,516)
2ème - Asselin/Crétois du team No Kill Génération, Fun Yak : 10.183,20 – 3 perches (272,276,328) 1 sandre (540)
3ème - Bernard/Belin : 9.642 – 5 perches (252,254,260,269,275)

Street Fishing : Despalin, loin devant Grand vainqueur, Eric Despalin (Team Rapala/ G.Loomis) s’impose sur les trois manches. « Samedi matin avant la compétition, nous sommes allés, Jean Michel Marcon mon coéquipier et moi-même, faire du repérage. Le niveau du lac ayant baissé, cela laissait peu de postes intéressants à pêcher et pouvant fixer du poisson hormis quelques bateaux ici et là. On savait déjà que la pêche serait difficile et que nous aurions du mal à trouver du poisson en activité. C’est vrai que nous autres streetfishers sommes plutôt habitués à pêcher en rivière où les poissons sont plus faciles à localiser. Alors se retrouver sur un grand lac de barrage comme ce magnifique lac de Guerlédan, large et profond, cela avait de quoi nous déstabiliser. Pour ma part, je me suis concentré à pêcher les dessous des bateaux, mêmes les plus insignifiants comme ceux qui étaient en partie échoués. De ce fait, j’ai pu sortir 3 perches de : 21.5, 22.5 et 25 cm et gagner ainsi cet open. J’ai pêché léger avec des imitations peu lestés, en jig light ou tête plombée de 1 gr montée avec des Pro Minnow 7 cm de chez Storm.
Un magnifique open superbement organisé avec un temps très agréable a parfaitement clôturé ce week-end. Le soutien de mon sponsor, le Groupe Rapala, présent sur cet open a été un plus considérable.»

Open Street Guerlédan
1.- Eric Despalin: 3 Perches (215,225,250): 10.180 points
2.- Jeremy Seguin : 2 perches (210,200) : 9.660 pts
3.- Franck Copiec: 1 perche (285) : 9.140 points
Float Tube : Recuze mène le jeu
En ce qui concerne le float tube, tous les poissons maillés étaient des perches. Thierry Recluse a pris la plus grande partie de ses prises le long de la falaise mais toutes n’étaient pas maillées. «La meilleure heure fut au milieu de la journée. J’ai pêché au drop shot et au plomb
palette. Je me suis entraîné à pêcher en pleine eau pour me préparer à Guerlédan avec un échosondeur sur les fonds et les échos des poissons. Ce que l’on voyait sur les écrans pendant la pêche, ce sont beaucoup de poissons. »

Open Float tube Guerlédan:
1° : Recuze Thierry : 4 perches (210,210,245,215) : 10.100 points
2° : Cadu Michael : 1 perche (290) : 9.580 points
3° : Castet Benjamin: 1 perche (203) : 9.060 points

Animations & découvertes
Plusieurs partenaires de l’AFCPL, les sociétés Rapala, Navicom et Rod&Pod, étaient venues soutenir le travail et les investissements des fédérations des Côtes d’Armor et du Morbihan pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique ainsi que des AAPPMA de Mûr de Bretagne et de Pontivy. Plus de 80 bénévoles ont oeuvré tout le week-end pour faire de cet open, un rassemblement inédit et exceptionnel.

Rapala : En s’investissant en tant que partenaire titre de cet open, la société Rapala s’est démarquée avec des animations gratuites et la remise de nombreux lots pour beaucoup de compétiteurs. « Nous souhaitions via cette compétition sportive renforcer notre partenariat avec l’AFCPL en montrant notre attachement à une pêche moderne. Nous en avons profité pour soutenir et encourager nos compétiteurs, notamment Samir Kerdjou/Nasser Khanfour en D1 et Eric Despalin et Jean-Michel Marcon sur le Street Fishing. Sur ce site exceptionnel, nous avons présenté en avant-première au public nos nouveautés 2010 et conforter nos liens avec les détaillants locaux. Enfin, près de 2.500 visiteurs sur les deux jours ont pu apprendre de nouvelles techniques de pêche par des animations en bassin et par un atelier casting avec nos guides. » Audrey Durand, Responsable marketing Rapala France.

Rod & Pod : Présent sur l’ensemble des compétitions D1 et l’open du Bourget, Charles Bastien responsable de la société Rod&Pod, importateur des marques Linder et AlumaCraft, s’est investi auprès de l’AFCPL depuis sa création. « Notre équipe assure l’assistance technique de l’ensemble des compétiteurs avec la gratuité pour la première demi-heure. Nous soutenons les actions de l’AFCPL avec la mise à disposition d’un bateau destiné à la presse, aux VIP et institutionnels et gérons une grande partie de la logistique technique. Nous garantissons une visibilité permanente de notre marque et celle de nos partenaires Humminbird et Minn Kota sur l’ensemble de nos quatre teams engagés en D1 et D2. Localisés sur l’évènement,
nos conseils techniques proposent un large choix d’accessoires et de matériels destinés à l’ensemble des compétiteurs et visiteurs. »

Navicom : Importateur et distributeur des plus grandes marques de systèmes de navigation GPS et
d'électronique marine, la société Navicom s’est inscrite aux côtés de l’AFCPL depuis les balbutiements de l’association. Son directeur général, Christophe Soarès, présent sur l’open de
Guerlédan était venu apporter son soutien à l’ensemble de ses teams. « C’est difficile de
concilier travail et compétition mais la proximité de cet open m’a permis d’encourager mes compétiteurs et de mesurer le succès de cet évènement. La visibilité de nos marques nous assure un franc succès vis-à-vis du grand public, la plupart des teams de la série étant déjà équipés avec notre matériel. Cet endroit magnifique invite à la navigation. »
Lire les articles en relation avec : peche > carnassiers

Département : 22-Côtes-d'Armor
Mots clé : afcpl compétition leurre 

Page 1  2 Suite

afcpl carnassiers tition compã tour carpe open division leurre fishing brochet graines national juin plans street