La truite fario

flien Poissons

la truite fario : Salmo trutta fario (Linnaeus, 1758) - Salmonidés
synonymes : Trutta fario, Salmo fario, Trutta fluviatilis

pêche de la truite

Autres appellations et noms locaux 

truite commune, truite indigène, truite de ruisseau, truite de rivière, truite sauvage, truite argentée, truite saumonée, truite brune, truito, truiton, ... mais aussi belle mouchetée, zébrée, truite brune (Brown Trout)

Noms étrangers  

anglais = brown trout allemand = Bachforelle espagnol = trucha comun italien = trutta di fiume ou trota irlandais = Breac néerlandais = forel

Description 

Corps allongé, grande bouche, nageoire caudale à bord postérieur droit (non échancré). La nageoire adipeuse de la truite commune est ordinairement rouge et sa nageoire dorsale présente de nombreuses taches noires marquées qui la distingue du saumon.

La truite fario se reconnaît à sa robe ponctuées de points rouges et noirs bordés de blanc et à ses nageoires au liseré blanc (parfois même blanc et noir).

Très colorée, elle est piquetée de points rouges ou oranges. La coloration est très variable suivant l'habitat. Si elle vit dans un lac, les flancs sont plus argentés et présentent moins de couleurs. Elle est brune dans les cours d'eau à fond sombre (d'où sont nom anglais Brown trout), plus claire dans les cours d'eau à fond clair. Elle peut aussi être zébrée par endroit comme dans certaines rivières franc-comtoises.

Dimensions 

Tailles très variables suivant l'habitat, les plus grands spécimens se développent dans les grands lacs. Les plus petites truites se rencontrent dans les torrents de montagnes.

Entre 18 cm (120g) en torrent et 1 m (10kg) en fleuve.
Record de France : 11,850 pour 92 cm (source le Pêcheur de France).
Poids spécimen en Irlande : en rivière 2,26 kg (5 livres), en lac 4,53 kg (10 livres).
La maille (taille limite de capture) varie selon les départements et la réglementation locale. En cas de doute, relâcher vos prises !

Habitat 

La truite fario vit dans les eaux courantes, fraîches et oxygénées (rivières et torrents de montagne). On en trouve souvent à la sortie d'un rapide ou à proximité d'une cache (racine, gros rocher ou arbre mort).

Distribution

La truite fario est  originaire des cours d'eau d'Europe centrale et occidentale. C'est l'espèce autochtone de nos rivières (la truite arc-en-ciel a été introduite).
La truite vit dans des rivières froides avec une eau très oxygénée. Elle est donc présente dans les torrents, les rivières rapides là où l'au ne dépasse pas 20°C.

Comportement 

La truite commune se nourrit de plancton, d'invertébrés benthiques, d'insectes aquatiques (mouche de mai) ou terrestres (sauterelle), de larves d'insectes (porte-bois), de vers, de crustacés (gammares), de mollusques et de menu fretin (vairon, chabot).

La truite se tient généralement sur un poste de chasse lorsqu'elle veut s'alimenter et sur un poste de repos le reste du temps. Les truites actives sont devant les pierres ! Mais on peut les taquiner aussi derrière ...

Reproduction  et longévité

La ponte à lieu de novembre à décembre (octobre à janvier par endroits ou en fonction du climat). Pour se reproduire, la truite remonte les ruisseaux ou en amont des torrents, là elle trouve des eaux claires et du gravier, conditions nécessaires pour le bon développement des oeufs. Le choix de l'emplacement de la frayère est déterminant puisque une bonne oxygénation des oeufs est nécessaire. La truite fario a donc tendance à rechercher des hauteurs d'eau faibles avec des courants assez importants. Les grandes crues, les matières en suspension ou les destructions physiques des animaux (piétinement du bétail) sont autant de dangers qui rendent la frayère vulnérable.

La truite de torrents et de lacs de montagne peut ne produire que 100 oeufs, alors que la grande truite commune qui peuple les lacs à fonds calcaires peut produire jusqu'à 10.000 oeufs.

La truite commune vit habituellement de quatre à sept ans mais peut atteindre les dix ans.

Pisciculture de la truite fario

En élevage, elle demande beaucoup d'attention car elle est sensible au stress. Elle est principalement destinée au repeuplement des cours d'eau ou des réservoirs.

Pêche de la truite fario

Pêche au toc, au ver, au vairon, à la cuiller, à la mouche. Voir pêche de la truite .

Livres et DVD sur la pêche de la truite et des Salmonidés

Acheter un livre sur la pêche de la truite

Acheter un DVD sur la pêche de la truite

Pour en savoir plus ... sur les truites et les techniques de pêche de la truite

Sources : Fishbase, Office du tourisme irlandais, Fédération de Pêche de l'Orne, Syndicar des pisciculteurs du Nord ...