Pêche en eau douce

flienPêche  flienMilieux aquatiques  

La pêche en eau douce

La pêche en eau douce se pratique en eaux dormantes (sans courant) ou en eaux vives (avec courant).

Les eaux dormantes ou plans d'eau

Les plans d'eau ont une origine naturelle (dépression de terrain, retenue naturelle) ou une origine artificielle comme les lacs de barrage.

Suivant l'origine, la taille, la profondeur on donne toutes sortes de dénominations au eaux dormantes : étang, lac, gravière, ballastière, ...

Attention, dormante est un terme qui évoque une eau calme, mais naviguer sur un lac à fort clapot peut rapidement devenir dangereux, soyez vigilent et prudent. Tenir compte aussi du courant qui est généré par les différences de températures et du vent. Les plans d'eau sont rarement de beaux miroirs, heureusement car pour la pêche de la truite c'est une des pêche les plus difficiles.

pêche en étang pêche en lac

Les eaux vives ou eaux courantes

On regroupe sous l'appellation eaux vives toutes les eaux ayant un courant, même faible; du petit ruisseau au fleuve, en passant par les torrents, les rivières.

Le canal est un cours d'eau artificiel considéré comme eau courante, mais le courant y est généralement très faible et les techniques de pêche pratiquées sont voisines de la pêche en étang. Attention au éclusée qui peuvent inverser le sens du courant et aux écluses en bord de mer !

pêche en rivière (fleuve)  pêche en canal

En savoir plus sur la pêche en eau douce

peche eaux courant douce dormantes vives etang plans origine faible canal fleuve naturelle ruisseau miroirs beaux temperatures differences passant ayant appellation
Pêche en lacLa pêche en lac - Eaux dormantes Un lac est un plan d'eau profond d'origine naturelle dépression de terrain, barrage naturel... ou artificielle étang creusé, gravière, ballastière, eau retenue par une digue... . La profondeur peut dépasser 5 mètres. En dessous de 5 mètres on utilise plutôt le mot étang, mais la distinction n'est pas toujours très nette et lac est plus poétique qu'étang ... La couche d'eau étant très importante, il se fo
Pêche en canalLa pêche en canal - Eaux légèrement courantes En canal, le courant est plus ou moins rapide. Le sens du courant peut s'inverser par moment suite à des lâchers d'eau par les écluses éclusées ou en fonction de la marée pour les canaux en bordure de mer comme le Grand Canal dans le Calvados. Il faut aussi tenir compte de la navigation qui peut être une gêne s'il y a beaucoup de passage mais qui peut aussi être une alliée par moment car les bateaux obligent les po
Pêche en rivièreLa pêche en rivière - Eaux courantes - Les poissons de rivière La truite vit dans la partie amont de la rivière là où les eaux sont claires et fraîches. Elles se reproduisent sur des fonds de graviers. Elles se nourrissent principalement d'invertébrés aquatiques ou terrestres et de poisson. Dans la partie intermédiaire dite zone à ombre vivent les ombres et le barbeau. Dans les plaines, quand la rivière devient plus large et coule plus lentement vivent les poisson
Les milieux aquatiquesLes milieux aquatiques Rivière maritime Leita, ... , définition étang, lac, rivière, fleuve, affluent, confluence, tributaire, noue, retourne, rivière de plaine chalkstream , rivière crayeuse, courant lent avec beaucoup de végétation renoncule d'eau, ... , canal La pêche Pêche en canal Pêche en étang Pêche en lac Pêche en rivière Références La pêche en canal Christian Wilk Bordas 1991
Pêche en étangLa pêche en étang - Eaux dormantes L'étang est un plan d'eau d'origine naturelle dépression de terrain, ... ou artificielle étang creusé, gravière, ballastière, ... . La profondeur est généralement inférieure à 6 mètres. Dans un étang le courant est très faible, il est généré par les arrivées d'eau ruisseau, source et par le vent. C'est un phénomène important à prendre en compte pour réu
Pêche en eau douceLa pêche en eau douce La pêche en eau douce se pratique en eaux dormantes sans courant ou en eaux vives avec courant . Les eaux dormantes ou plans d'eau Les plans d'eau ont une origine naturelle dépression de terrain, retenue naturelle ou une origine artificielle comme les lacs de barrage. Suivant l'origine, la taille, la profondeur on donne toutes sortes de dénominations au eaux dormantes : étang, lac, gravière, ballastière, ... Attention, dormante est un terme qui évoque une eau calme, mai

Version 20190312